Tout porte à croire que l’écurie Gujadhur ne veut rien lâcher en cette année du bicentenaire du Mauritius Turf Club. La casaque bleu électrique et écharpe rouge veut tout rafler. Si le titre d’écurie championne est pratiquement en poche, elle veut aussi s’approprier celui de cheval de l’année. À ce jour, c’est Ice Axe qui mène au classement avec une avance de 33,5 points sur le cheval de l’écurie Gujadhur. Mais une victoire d’Il Saggiatore retournera la situation en sa faveur. Le succès est impératif vu qu’une deuxième place laissera la palme à Ice Axe. C’est tout l’intérêt que porte La Mauvilac Coupe des Présidents. Au sujet de cette course, il faut aussi noter qu’Il Saggiatore est nettement favorisé au handicap. Les poids ont été compressés à la valeur de trois points pour un kilo. Ce qui fait qu’Intercontinental porte 2 kg de plus que le poids imprimé dans les entrées. Senor Versace porte, lui, un surplus de 3 kg, tout comme Druid’s Moon. Les autres, sauf Solar Symbol, voient leur handicap monter d’un kilo. Sur le papier, Il Saggiatore ne peut être battu mais les courses étant ce qu’elles sont, il n’en demeure pas moins qu’il devra rendre du poids à tous ses adversaires.
Il Saggiatore sera le porte-drapeau de l’écurie avec la toque rouge et Noel Callow en selle. Ce cheval, battu lors de ses quatre dernières tentatives, n’aura pas sa bête noire comme adversaire cette fois, en l’occurrence Ice Axe. Si son entraîneur l’a maintenu dans cette épreuve, c’est qu’il pense sincèrement que le cheval est revenu à son meilleur niveau. À la lumière de sa tentative dans la Coupe d’Or où il paraissait amaigri — il devait néanmoins réaliser la meilleure fin de course, bouclant les 600 derniers mètres en moins de 35 secondes —, on pense qu’il doit s’être amélioré entre-temps, d’où la décision de le faire courir. Du reste, Ramapatee Gujadhur avait déclaré qu’il ne prendrait aucun risque avec un cheval de sa valeur s’il n’était pas certain qu’il soit au top.
Le numéro 2 de l’écurie, mais avec la toque jaune qui porte souvent chance, n’est autre que le champion de 2011, Acuppa, qui a été confié à Rye Joorawon. Lui aussi semble revenu en forme au bon moment. Sa dernière course est là pour le démontrer. Il devra attaquer au bon moment pour ne pas avoir trop de retard à combler. Le gris Senor Versace sera piloté par Preetam Daby. Un peu décevant lors de ses dernières tentatives, il aura intérêt à courir caché. Son handicap est qu’il a pris la mauvaise habitude de se montrer ardent dans la partie initiale. Ce qui fait qu’il n’a pas le même punch au finish. Solar Symbol, lui, ne devrait pas avoir les coudées franches dans la position tête et corde. Il sera sans nul doute inquiété dans le parcours par Druid’s Moon pour qui, selon nous, ce sera difficilement de tenter de venir au finish en raison de son mauvais numéro de corde.
Les principaux adversaires de l’écurie Gujadhur sont Intercontinental, Solar Captain et Rudi Rocks. Le premier nommé reste sur une belle victoire mais aura des adversaires plus coriaces à mater cette fois. On lui aurait aussi préféré une meilleure ligne. Si on regarde de plus près sa course du Maiden, tout en tenant compte de sa malchance dans la ligne droite finale, il ne part pas battu d’avance. Surtout si on considère qu’il s’était montré le meilleur au finish. À prendre aussi en considération que l’entourage d’Intercontinental a préféré renoncer à sa candidature dans le Coupe d’Or en raison du parcours réduit.
Solar Captain sera une nouvelle fois piloté par Robbie Burke et il demeure invaincu. À sa dernière tentative, il était venu reprendre Acuppa, qui avait fait figure de vainqueur. Cette fois, la ligne sera en sa faveur et il pourrait être celui que les autres devront venir chercher. À la faveur de son poids, il pourrait essayer de surprendre ses adversaires en démarrant un peu tôt. Mais le fait qu’il n’a jamais évolué sur la distance suscite une certaine interrogation. Rudi Rock est l’autre représentant de l’écurie Maingard. Petit par la taille, il s’est néanmoins montré bien compétitif cette saison. Pas mal placé dans les stalles, il ne part pas toutefois battu d’avance. Mais il devra cravacher dur pour avoir le dernier mot.
Sur ce qu’on a eu l’occasion de voir depuis le début de la saison, Il Saggiatore demeure le cheval à battre. On placera Intercontinental comme son principal adversaire, alors que Solar Captain et Acuppa sont, selon nous, un peu plus en retrait.