L’écurie Merven peut espérer avoir un bon élément pour les grandes courses à venir. En procédant à l’acquisition de Meadow Magic, c’était l’espoir de cet établissement. Après ses bons débuts – sa première apparition au Champ de Mars fut repoussée en raison d’un problème d’acclimatation et aussi un petit pépin au niveau d’un jarret –, il a confirmé la confiance placée en lui en remportant l’épreuve principale avec une certaine autorité. Chief Mambo fut, comme attendu, le plus véloce au départ et s’installa facilement en tête. On aurait pu penser que Snappy tenterait quelque chose dans la partie initiale mais il n’en fut rien. Il se contenta de suivre à son rythme. Son compagnon d’écurie, la nouvelle unité Soweto Slew, avait aussi connu une bonne mise en action et se plaça en embuscade en troisième position. Meadow Magic parvint à déborder Mr Black Tom pour se placer en quatrième position. Chief Mambo accéléra l’allure pour courir un bon dernier kilomètre aux alentours de 58”. Ainsi, à l’allure à laquelle il parcourut la descente, Snappy fit comme lors de la 19e journée, attendant l’emballage final pour sprinter. Soweto Slew paraissait néanmoins le mieux placé pour la victoire car il avait obtenu un bon parcours le long de la lice. Il est à noter que Mr Black Tom fut décroché dès que le tempo monta d’un cran sous l’impulsion de Chief Mambo. Snappy passa franchement à l’attaque à 400m de l’arrivée. Meadow Magic se mit aussi en évidence pour venir  à l’extérieur de Soweto Slew. À l’avant, Chief Mambo continua sur le même rythme. Sous les sollicitations de Johnny Geroudis, il fit de la résistance devant l’attaque de Snappy. Meadow Magic s’amena à l’extérieur. Il donna l’impression de vouloir regarder autour de lui et Cédric Ségéon sortit la cravache pour qu’il se remette à l’ouvrage. Il accéléra brillamment pour laisser sur place ses adversaires. De son côté, Snappy parvint, après lutte, à prendre la mesure de Chief Mambo. Soweto Slew faiblit dans les derniers 75m et ne précéda que Mr Black Tom. En l’emportant sur le sprint, Meadow Magic est venu quelque part confirmer qu’il préfère ce genre de course, même s’il s’est déjà bien comporté sur 1600m, que ce soit au Champ de Mars ou en Afrique du Sud.