6E COURSE: The Totelepep Cup – C1&2 (55-71) — 1500M
Modern Monet pourrait ne pas être rejoint cette fois

C’est Global Sports Limited, la compagnie de tote chère à Ramapatee Gujadhur, qui est le sponsor de cette dernière journée de courses régulières. La logique voudrait que la casaque bleu électrique et écharpe rouge brille de mille feux samedi dont dans cette course principale où elle est représentée par deux candidats. L’heure, en cette 36e journée, sera aux récompenses. La meilleure écurie, le cheval de l’année et les jockeys champions seront récompensés après la huitième course. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que les supporters de l’écurie Gujadhur seront présents en grand nombre pour fêter comme il se doit ce succès qui intervient après 36 ans de disette.
Mais avant les festivités, Noel Callow sera en selle sur Modern Monet, alors que Rye Joorawon a été sollicité pour piloter Al Masri. Certains pourraient dire que cela est surprenant, surtout qu’Al Masri vient de remporter une course dans un joli style. Mais, primo, Noel Callow ne peut monter à 54,5 kg et, secundo, Al Masri se retrouve dans une valeur nettement supérieure, tandis que Modern Monet voit sa valeur révisée à la baisse., On sera alors tenté de dire que piloter Modern Monet n’est pas une si mauvaise chose en soi. Si on se rappelle bien, Modern Monet a parfois été sacrifié au profit d’autres compagnons de box, comme cela avait été le cas à sa dernière sortie. Mais, cette fois il va courir sa chance. Non seulement devrait-il avoir l’occasion de se retrouver seul en tête, mais il ne démarrera pas sur des bases élevées. Il essaiera d’imprimer un rythme qui ne nuira pas à son stamina pour garder suffisamment de réserves pour contrer les attaques de ses poursuivants.
Dans cette optique, on peut penser que Captain’s Key pourrait tenter quelque chose, lui qui a déjà montré du pas. Mais comme il sera à sa toute première tentative sur cette distance allongée, on peut écarter cette hypothèse. Ce serait plus prudent de laisser Captain’s Key courir tranquillement dans son pas, et pour ne pas brûler ses chances. L’autre cheval qui peut titiller la position tête et corde de Modern Monet est Lord Googol, qui effectue son retour à la compétition après un long repos. En effet, une blessure à un sabot l’a tenu éloigné des pistes depuis la 14e journée. Sur sa fraîcheur, il paraît capable de se montrer véloce mais il a parfois tendance à se montrer lent au départ. Il demeure néanmoins capable de se porter aux côtés du meneur dans la ligne droite d’en face, question de s’assurer que la rythme ne soit pas trop réduit.
Au cas où il y a une éventuelle lutte à l’avant, l’écurie Gujadhur dispose d’un bon finisseur en Al Masri. Il semblerait qu’on ait trouvé la bonne tactique avec ce cheval. Pas question de le bousculer dans la partie initiale  avant de le lancer à fond dans les derniers 300m. Avec un poids plume sur le dos, il peut faire des étincelles en ligne droite. Dans cette épreuve, on aura aussi Red Lucifer, qui revient d’un bon repos après sa course de la 28e journée. Il a paru en assez bonne condition. Avec Robbie Burke en selle, il ne peut être complètement écarté.
Serge Henry relance dans le bain Royal Chalon, qui avait connu une baisse de régime après un bon début de campagne. On peut dire aux turfistes que ce cheval a obtenu les soins nécessaires pour bien défendre sa partie demain. A son meilleur niveau et avec la remise au poids de son apprenti, il pourrait surprendre.
Toutefois, on accordera l’avantage à Modern Monet.