La course principale de la 5e journée fut remportée par Legal Maxim (Merven), qui vint quelque part mettre un frein à la domination des établissements Gujadhur et Rousset, qui s’étaient partagé les épreuves phares des quatre premières journées. Les stalles affichent complet dans ce sprint de 1400m où l’écurie Gujadhur vient une nouvelle fois en force – cela est devenu une habitude depuis le début de la saison – avec pas moins de trois représentants, alors que Rousset doit se contenter de deux partants, avec comme objectif de s’octroyer le plus de prix dans la course au titre d’écurie championne. A ce jour, c’est Gujadhur qui mène le bal avec Rs 1 726 000 00, soit Rs 205 000 de plus que la championne de ces trois dernières saisons. Force est de constater que c’est Gujadhur, avec Not Liable, qui part avec la faveur des pronostics. Malchanceux la semaine dernière sous la selle de l’apprenti Jeanot Bardottier, l’alezan possède des arguments pour prendre sa revanche sur le sort et ouvrir son compteur 2012. En effet, la casaque bleu électrique et écharpe rouge semble avoir mis tous les atouts de son côté pour que cette course ne lui échappe pas. Avec War Of Conquest et Monsieur Dane bien lotis au départ, elle compte sûrement diriger les opérations et aussi dicter sa loi. Les deux auront une remise de 2 kg ayant été confiés respectivement aux apprentis Roby Bheekary et Jeanot Bardottier. Le premier nommé a obtenu la stalle numéro 6 et son compagnon de box, le numéro 2. Ils sont tous deux rapides et on devrait les voir dans le peloton de tête. En ce qui concerne Not Liable, c’est un finisseur qui peut cependant courir en midfield et il devrait pouvoir aisément trouver une bonne position car il a obtenu le numéro 2 à la corde. Il avait démarré sa campagne sur 1600m et son entraîneur l’a cette fois raccourci. Espérons que cela ne lui sera pas préjudiciable car il est réputé pour être un cheval qui a une préférence pour les parcours de mile et plus. Pour essayer d’enrayer les plans de Gujadhur, Rousset a placé sa confiance en Druid’s Moon et Meltaway, avec Johnny Geroudis et Nishal Teeha. Le coursier du Sud-Africain est un récent vainqueur sur le parcours du jour quand il avait réussi le bout en bout. C’était toutefois à sa reprise avec la compétition et la ligne n’est pas en sa faveur cette fois. Il pourrait aussi préférer un parcours allongé. On le voit difficilement prendre les devants. S’il est vrai qu’il est également capable de venir au finish, nous osons croire que sa tâche ne sera pas aussi facile. Meltaway nous était parvenu précédé d’une bonne réputation l’année dernière. Il fait partie des rares nouvelles unités de Rousset à être passées à côté de la plaque. Sa première course de 2012 a été trop mauvaise pour qu’on puisse lui accorder une chance de premier ordre. Il est toutefois à souligner qu’il portera un attache-langue et cela pourrait l’aider à mieux respirer dans le parcours. Mais comme il est lui aussi placé à l’extérieur des Gujadhur, cela lui compliquera la tâche. A la corde, on retrouvera I’ll Be Back qui, depuis fin 2011, est passé sous la férule de Maigrot. Il a été soigneusement entraîné à Floréal avec des galops à Port-Louis. A son meilleur niveau, il est capable de soutenir la comparaison face aux meilleurs de la catégorie. La distance est idéale pour une reprise et on le pense capable de démarrer sur une bonne note. Mr Black Tom (Foo Kune) revient un mois après sa tentative dans la Duchesse où il s’était montré ardent et n’avait pu maintenir le rythme. Son entraîneur a pris la décision de lui enlever les oeillères, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi. Il aura une remise de 3 kg et a paru en progrès à l’entraînement. Il est toutefois préférable de le voir s’améliorer avant de considérer ses chances. A défaut de victoire, un accessit demeure toutefois à sa portée. Allet fait confiance à Red Lucifer, qui avait été battu à la régulière lors de la quatrième journée. Aligné dans une valeur inférieure, il tentera de voir ses ambitions à la hausse. Mais avec la 10e ligne, il aura à se surpasser. Dealers Choice défend les couleurs de Ricky Maingard. Il a toujours donné le meilleur de lui-même sur 1500m et plus. On pense qu’il pourrait trouver la concurrence un peu dure, à moins que le fait que la course soit lancée sur des bases élevées ne serve ses desseins. C’est Azapel qui porte les couleurs de l’écurie Perdrau. Il était tombé sur un certain Captain Thriller (absent demain), à sa reprise avec la compétition. C’est un compétiteur qui possède un bon pas initial et aussi une bonne accélération, ce qui est idéal pour le sprint. Le plus important pour lui sera de trouver la lice pour ne pas être contraint d’aborder la ligne droite finale à l’extérieur, lui qui possède la fâcheuse tendance à verser à l’intérieur en fin de parcours. Il ne part pas battu d’avance. Mais après analyse, notre favori pour la victoire reste Not Liable et on lui prévoit même de gravir les échelons par la suite. La lutte pour les places concerneront I’ll Be Back, Monsieur Dane et Azapel. 1RE COURSE: Catch A Star ou la première de Foo Kune
Ce sont les cavaliers mauriciens de la catégorie B qui animeront la première course de la 6e journée sur 1600m. Ils seront huit au départ et on remarque qu’ils sont quatre à avoir déjà gagné chez nous. Celui qui a connu le plus de réussite est Multi Dimention (5 victoires), suivi de John John et Go Spook (2), alors que Mustarsel a gagné une fois. La dernière victoire de Multi Dimention remonte à 2010. Go Spook n’a pas gagné depuis 2009. Mustarsel, lui, a été victoirieux lors de la 29e journée de la dernière saison. A bien voir, le champ est bien moyen et il n’est pas facile de trouver le gagnant. Si on se base sur leur dernière course, on serait tenté de désigner Mustarsel qui sera, de surcroit, plus à l’aise sur le parcours allongé. John John n’a pas été si mauvais à l’entraînement pour qu’on l’écarte hâtivement. Il en est de même pour Imperial Palace, qui avait été quelque peu incommodé lors de la deuxième journée. On trouve que Catch A Star peut permettre à l’écurie Foo Kune d’ouvrir son compteur. Entraîné avec un soin particulier, ce cheval semble avoir encore progressé pendant l’intersaison. Comme il aura la possibilité de mener le peloton — il est vrai qu’il reprend la compétition directement sur 1600m — il pourrait tenir jusqu’au bout.
2E COURSE: Infinite Destiny est avantagé au handicap
Les turfistes auront sûrement remarqué que la valeur de certains des chevaux engagés dans la course ne correspond pas avec le handicap qui leur a été attribué. Pour la bonne et simple raison que c’est une épreuve où le handicap est exclusivement basé sur leur palmarès mauricien. 61 kg à celui qui a remporté trois courses ou plus ; 59 kg pour celui qui a accroché deux victoires. Celui qui n’a remporté qu’une seule course est handicapé à 57 kg, alors qu’un cheval n’ayant pas encore gagné ne porte que 55 kg. S’il est vrai que Amaphupho est un vainqueur de trois courses, son rating est inférieur à celui de The Money Is Yours, à qui il rend 2 kg. Enchanter, avec 59 kg lui aussi, paraît désavantagé au poids car sa valeur n’est que de 27, soit le moins élevé du champ. On retiendra que Court Report (55 kg), qui n’a pas encore ouvert son palmarès, possède aussi une meilleure valeur que le cheval de Maigrot, soit 31. Si on se base sur le handicap, Enchanter pourrait être celui qui possède le moins de chance. Nous pensons néanmoins qu’avec une course dans les jambes il est capable de briguer au moins un accessit. Pour la victoire, on serait tenté de faire confiance à Infinite Destiny dont la dernière course n’est pas passée inaperçue. Il avait raté sa mise en action et s’était retrouvé avec un certain retard dans le parcours avant de terminer en puissance. Certes, il se retrouva à un peu moins de 4L de Palm Of Peace, mais il s’est montré en progrès à l’entraînemet. Broken Hill est aussi capable de se mêler à la lutte finale, lui qui avait terminé en bolide quand battu par le même Palm Of Peace le 31 mars dernier. On demandera aux turfistes de ne pas négliger la candidature de Day Of Reckoning dont la belle robe et la masse musculaire ont attiré notre attention cette semaine. Il a été principalement entraîné au bord de la mer et n’a effectué que de rares apparitions à Port-Louis. Son travail de jeudi matin a été bien intéressant, surtout quand il a accéléré en ligne droite. Attention à lui ! Petite chance aussi à The Money Is Yours, qui pourrait être seul à l’avant et avantagé par le raccourcissement du parcours par rapport à sa dernière tentative.
3E COURSE: Hail Atlantis capable d’imiter Prince Paseo
Un kilomètre royal pour les chevaux de la C 6. C’est à quoi seront conviés les turfistes cette semaine. On trouve que les établissements C. Ramdin et R. Gujadhur ont décidé de jouer le tout pour le tout en alignant ceux qu’ils ont de meilleur à l’heure actuelle sur le parcours. On aura d’un côté le duo Patch Of Blue-One And Only et de l’autre Democratic Man-Pieces Of Eight. On aura toutefois noté un fait curieux. Les jockeys titulaires de ces deux écuries ne seront pas en selle sur celui qui l’avait emporté la dernière fois. On peut néanmoins s’attendre à une épreuve de toute beauté car on ne peut écarter aucun concurrent d’emblée, même si sur le papier Made Of Money et Sunday Monday ne semblent pas disposer de moyens pour lutter à armes égales avec leurs adversaires à l’heure actuelle. Si bien souvent ce sont ceux qui ont pu se positionner en tête ou dans foulée du meneur sans effectuer trop d’efforts qui ont été récompensés, il n’est pas impossible que ce soit un cheval contraint à venir au finish qui l’emporte cette fois. On pense là à Torero, qui reste sur un succès face à Democratic Man il y a seulement 15 jours. Ce dernier possède l’avantage au niveau de la ligne mais il pourrait être contrarié dans ses plans vu la présence d’autres chevaux rapides. Nous ferons de Hail Atlantis notre premier choix. Le cheval de l’écurie Allet a été soumis à un entraînement rationnel depuis quelques jours. On l’a vu offrir une bonne réplique à Prince Paseo, vainqueur sur la distance la semaine dernière. Ce cheval n’avait pas été bien monté lors de la 1re journée. Son jockey d’alors l’avait contraint à effectuer un effort prématuré et il l’avait payé dans les derniers mètres. Imran Chisty est le mieux placé quand il s’agit d’un 1000m. N’a-t-il pas remporté cinq courses sur la distance avec Prince Paseo ? On s’est dit pourquoi pas une sixième avant de regagner la Grande Péninsule.
4E COURSE: Wonderlaine vise le coup de deux
Vainqueur sur le fil à sa dernière sortie, Wonderlaine (G. Faucon-Maingard) tentera le doublé dans The Awa Call Center Team Trophy sur 1500m. Onze chevaux seront au départ de cette épreuve et nous prendrons le risque d’accorder moins de chance à Silverware et au nouveau Bottom Dollar, qui pourrait trouver sa première course arriver un peu trop tôt. Reste qu’il mérite d’être suivi pour l’avenir car il n’est pas dénué de qualités. En ce qu’il s’agit du représentant de l’écurie Rameshwar Gujadhur, on ne peut exclure que ses beaux jours font maintenant partie du passé. Le reste du champ se tient de très près et on devrait assister à une belle ligne droite. Mais la partie de la course sera tout aussi intéressante avec Lord Of The Dance qui devra surmonter la difficulté de son couloir extérieur pour obtenir un bon parcours. La présence de Silent Screen risque de lui rendre les choses plus difficiles si le cheval de l’écurie Maigrot décide de tirer profit de son meilleur couloir. A son sujet, il serait intéressant de souligner qu’il n’avait pas bénéficié d’un bon départ lors de la 2e journée et qu’il avait été contraint de déclarer forfait deux semaines après pour cause de boiterie. Un autre cheval qui est considéré comme une première chance, Pegasus Legacy, n’a pas été heureux au tirage des lignes. Il a obtenu le numéro 11, ce qui le place complètement à l’extérieur. S’il ne parvient pas se cacher ou est contraint à courir en épaisseur, il pourra alors dire au-revoir à la victoire. Par contre, Tobin, placé à ses côtés, ne sera pas trop contrarié car il est un finisseur confirmé. Il avait comme prévu couru en nets progrès à sa reprise avec la compétition. Sur cette performance, on ne peut ne pas croire en ses chances. Le petit hic pourrait être les 100m additionnels. Mais, à bien voir, comme la lice est placée à zéro, cela ne devrait pas l’incommoder. On fera confiance à Wonderlaine qui aurait, selon nous, gagné par une plus grande marge s’il n’avait été contraint à changer de ligne quand il avait rattrapé Zalacain.
5E COURSE: Qui peut battre Eskimo Roll ?
Ils sont nombreux les turfistes à se demander qui peut battre Eskimo Roll dans ce sprint de 1365m où ils ne seront que sept au départ, alors qu’ils étaient 14 à figurer dans les entrées. On serait même tenté de dire que certains de ses adversaires ont préféré tenter leur chance sur un autre parcours ou de rester à l’écurie en raison d’une mauvaise ligne. Eskimo Roll sera à la corde au départ. Donc, facile pour lui de trouver la meilleure position possible. Il pourrait soit imposer sa loi soit suivre l’éventuel meneur, qui pourrait être Shutterfly, avant de passer la surmultiplié dans la ligne droite. Le gris de Rousset devrait être plus à l’aise avec 100m de moins et surtout s’il peut mener le peloton. Il a été refreshed à Floréal et a conservé les bonnes dispositions démontrées récemment. On peut même dire qu’il a paru en légers progrès. Si tel est le cas, il pourrait offrir plus de résistance à Eskimo Roll. Derrière ces deux chevaux, on placera Uly, qui reprend le chemin de la compétition, et ce, dans une valeur inférieure à celle dans laquelle il a l’habitude de concourir. Michael Cahill, qui sera à sa dernière journée sous les couleurs de l’écurie Foo Kune, est capable d’effectuer un baroud d’honneur s’il attend le moment propice pour demander à sa monture de produire son effort. On sait que Uly n’aime pas être bousculé dans un parcours et qu’il donne le meilleur de lui-même quand il accélère à 300m de l’arrivée. On peut s’attendre à voir Pleasing Dancing courir en progrès, alors que Camden’s Choice pourrait préférer un terrain plus mou. Quant à Mathafa et Sky Link, les deux chevaux de Mahess Ramdin, il est préférable de les revoir.
7E COURSE: Please To Progress-Red Lotus, l’écurie Rousset en force
L’un à l’avant et l’autre au finish. Avec Red Lotus et Please To Progress, l’écurie Rousset dispose de deux bons éléments qui pourraient lui offrir The Axa Spanish Team Trophy sur 1650m. Le jockey Johnny Geroudis a porté son choix sur Please To Progress, qui avait laissé entrevoir des progrès lors de la 2e journée. Red Lotus, qui monte en valeur et qui aborde le parcours du jour pour la toute première fois, a été confié à l’apprenti Roby Bheekary, celui-là même qui l’avait mené au succès il y a trois semaines. Il est à noter que Red Lotus a couru jusqu’à 1500m en Afrique du Sud et qu’il avait accroché la deuxième place à une demi-tête du gagnant. On pense aussi qu’il essaiera cette fois d’imposer son rythme vu l’absence d’un vrai meneur, à moins que Ivory Snow ne le gêne. Mais comme il est meilleur sprinter que ce dernier, il devrait être plus rapide et aussi plus véloce que Mc Naught, qui n’est, cette fois, pas bien placé au départ. Toute tentative de sa part au début du parcours pourrait lui être préjudiciable, lui qui possède la fâcheuse habitude de se montrer ardent quand il est tiré de son pas. Please To Progress viendra au finish, et le fait qu’il est aligné dans une valeur inférieure doit être pris en considération. On compte aussi accorder une petite chance à Pine Nut, qui a paru bien mieux dans sa peau ces derniers jours.
8E COURSE: Captain Tempest, Pole Of Cold et Pride Of Prussia
Si tout ce que nous avons pu voir et aussi si tout se confirme au niveau des palmarès, cette 8e course ne devrait pas échapper à l’un d’entre Captain Tempest, Pole Of Cold et Pride Of Prussia. Le premier nommé est une nouvelle unité de l’écurie Maingard, qui est précédé d’une bonne réputation. Du reste, sa quatrième place derrière un certain Variety Club dans une course de Grade 3 pour 2-ans est révélatrice. Mais il est aussi connu que les jeunes chevaux prennent parfois plus de temps que prévu pour s’adapter à leurs nouvelles conditions. Lors de ses essais aux stalles, il s’était montré difficile mais avait démarré en boulet de canon à sa seconde tentative avant d’être repris par son jockey. S’il parvient à mener le peloton, il pourrait ne pas être rejoint. Son principal adversaire sera Pole Of Cold, le Gujadhur de service qui vise une première chez nous. Ce hongre a été entraîné avec un soin particulier et il a été dominateur face à certains de ses compagnons de travail, et ce n’est pas Exclaim’N’Exclude qui nous dira le contraire. Dans la fourchette de valeur 0-25, il a largement le droit de revoir ses ambitions à la hausse. Pride Of Prussia devrait de son côté être plus à l’aise avec le raccourcissement du parcours. Il devrait aussi être mieux placé avec sa très bonne ligne. Il ne part pas battu d’avance. Pour compléter le quarté, on choisira Dynastar, qui est déclassé dans ce lot et qui a aussi gagné dans une valeur supérieure. ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Enquête sur le dripping de cinq chevaux de Merven Ils sont pas moins de cinq chevaux de l’écurie Merven qui n’ont pas été autorisés à participer à la cinquième journée. Selon les règlements, aucun cheval figurant dans les entrées ne peut être traité ou sujet à une injection. Or, d’après nos recoupements d’informations, cinq chevaux ont été dripped mercredi dernier, comme le témoigne le registre du Mauritius Turf Club. Il nous revient que le vétérinaire qui s’occupe des chevaux de cet établissement n’aurait pas eu le temps de s’occuper de tous les pensionnaires de l’écurie qui avaient été entrés pour la journée de samedi et serait revenu le lendemain pour continuer son travail. Les Racing Stewards du club ouvriront une enquête samedi pour déterminer les responsabilités dans cette affaire, même si tout le monde sait que c’est l’entraîneur qui est responsable du care des chevaux de son écurie