Après ses trois victoires d’affilée, l’entourage d’Intercontinental a préféré avoir des visées sur la dernière classique de la saison, laissant les écurie Foo Kune et Gujadhur en découdre dans The René Maigrot Cup. On saura dimanche prochain si cette décision était la bonne. En attendant, intéressons-nous à l’épreuve du jour où Prince Of Troy tentera, en l’absence de son dernier vainqueur, de renouer avec le succès. Il sera à l’occasion piloté par Benedict Woodworth, qui effectue son retour au Champ de Mars pour tenter une grande première avec le hongre, et ce, à sa huitième tentative. Sur sa route, on placera en premier Bastille Day qui, selon notre avis, aurait pu réaliser une meilleure performance à sa dernière tentative. On persiste à croire qu’il peut avoir le dernier mot, d’autant que Nooresh Juglall le connaît mieux maintenant.
La partie initiale de la course sera intéressante à suivre avec Esteco, Code Rock et Druid’s Moon. La ligne joue en faveur d’Esteco, qui essaiera une fois de plus d’imposer sa loi. Il a obtenu une bonne ligne vu qu’il est placé à l’intérieur des chevaux qu’on considère comme étant rapides. Si vis-à-vis de Code Rock on peut dire que son avantage est certain, face à Druid’s Moon les choses restent d’être différentes. La raison étant que le cheval de l’écurie Merven portera à nouveau des oeillères, un harnachement qu’il n’a pas porté depuis 2011 alors qu’il était au sein de l’écurie Rousset. On ose penser que ce changement a pour but précis que le cheval se montre plus concentré car il a semblé manquer un petit quelque chose ces derniers temps.
Mais si jamais Esteco se montre le plus rapide, on le voit mal sortir de son pas pour être par la suite incapable d’aller jusqu’au bout du parcours. Cependant, il n’est pas exclu qu’il se contente de suivre le meneur avant d’essayer de le surprendre.
Silver Dice devrait être idéalement placé et on le voit même précéder Prince Of Troy dans le parcours. Ce dernier, on le sait, est plus performant quand il n’est pas bousculé en début de course. Avec 60 kg sur le dos, on ne le voit pas s’user prématurément.
Silver Dice, lui, rencontre un lot qui pourrait toujours être trop relevé pour lui. Mais comme il n’est pas lourdement handicapé, il peut toujours espérer accrocher un accessit. Cela dit, Prince Of Troy devra aussi se méfier d’Acuppa, l’autre représentant de la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui est une fois encore associé à Rakesh Bhaugeerothee. Déclassé après avoir gêné Diamond Light lors de la 30e journée, il aura à coeur de prendre sa revanche sur un représentant de l’écurie Foo Kune en l’absence de son dernier vainqueur.
On pense que Code Rock aura une course plus difficile cette fois. Il pourrait même être contraint à courir avec le nez au vent, à moins que Mark Neisius n’opte pour une sage course d’attente. On ne peut prévoir comment il se comportera s’il doit courir plus en retrait car il a laissé l’impression d’être un strong one-paced horse.
Pour revenir à Esteco, on trouve qu’il pourrait se la jouer tactiquement au cas où Druid’s Moon lui donne libre champ pour imposer sa loi. Mais on persiste à croire que sa tâche s’annonce plus difficile dans la valeur du jour. Rudi Rocks est capable de mieux que lors de sa dernière tentative, où il s’était retrouvé plus en retrait que prévu. Il est le plus frais des candidats car on ne l’a pas revu depuis le Maiden. S’il y a un cheval qui pourrait causer la surprise, c’est bien lui.