Après la Barbé Cup de la semaine dernière et tous les remous qui ont marqué le week-end dernier, l’heure est à la première manche du championnat des 3-ans. Toutefois, force est de constater que les turfistes mais aussi le Tote et les bookmakers se voient offrir un programme où on note la présence de 58 partants seulement sur un maximum de 80. Il faudrait aussi souligner que dans plusieurs épreuves il y a un cheval qui fait figure d’épouvantail et on doit s’attendre que cela affecte le turnover global de la journée. Mais puisqu’il y a néanmoins huit courses au programme — il y en aura 9 samedi prochain et espérons que la carte soit plus fournie —, il faut les analyser.
L’épreuve principale est réservée aux chevaux de 3-ans nouvellement importés dont la valeur est de 25 ou plus. Comme cela avait été le cas dans The Black Caviar Lightning Cup, les conditions font état que les chevaux possédant une valeur de 50 ou plus porteront le poids maximum de 61 kg. Ainsi, Skywalk Luke (MR 52) et Sweep Forward (MR 51) se retrouvent avec le même poids. Ce qui est peut-être considéré comme quantité négligeable en comparaison avec les 11 points d’écart qu’il y avait entre Ice Axe et Chief Mambo.
Skywalk Luke demeure cependant le plus avantagé au poids. Ce cheval a été longuement entraîné, on l’avait vu pour la première fois à Port-Louis dès avril dernier. Son entraîneur lui a fait faire le va-et-vient entre le littoral et l’hippodrome en plusieurs occasions, question sans doute de l’habituer à l’environnement où il sera en compétition. Il n’a couru que quatre courses en Afrique du Sud pour deux victoires et deux placés. Sa dernière course remonte aussi loin que juin 2012, ce qui fait pratiquement une année. Mais si Ricky Maingard ne le fait débuter que maintenant, c’est qu’il pense que son jeune compétiteur est suffisamment prêt pour entrer dans le bain. C’est un cheval qui possède du pas et qui a déjà gagné sur le parcours du jour. Parmi ses adversaires, seul Commodore Pete l’a emporté sur 1400m. Skywalk Luke a été confié à Yashin Emamdee et a hérité de la première ligne. On ne voit pas pourquoi il ne sera pas idéalement placé dans le parcours. S’il est physiquement au point, il devrait à coup sûr faire l’arrivée.
Sweep Forward possède une course dans les jambes. Il avait toutefois quelque peu déçu lors de la 11e journée mais il peut avoir l’excuse d’une première incursion sur l’hippodrome. S’il s’est mieux adapté à son nouvel environnement, il devrait bien faire. Mais il pourrait se contenter d’un accessit vu qu’on est en droit de se demander s’il a le parcours dans les jambes s’il n’a pas hérité de la tenue de son géniteur.
On ne peut omettre d’accorder une chance à Bingelela, qui reste sur une encourageante performance sur 1000m la semaine dernière. Il a été préféré à Ryder Cup. Si ce dernier est moins bien classé que lui avec une valeur de 25 contre 40, celui-ci a toutefois déjà gagné sur 1365m. Mais on aurait tort de ne pas croire dans les chances de Bingelela car il peut encore progresser sur ce qu’il a démontré samedi dernier. Commodore Pete défend les couleurs de Serge Henry et il en est déjà à sa quatrième tentative de la saison. Après deux victoires consécutives, il sera confronté à une meilleure opposition mais essaiera de compenser ce désavantage par le fait qu’il recevra du poids de tous ses adversaires.
Merven aligne Night Club, qui n’a rien démontré en deux tentatives. Il est difficile à ce stade de lui accorder une première chance mais son écurie est en forme et il peut causer une surprise si son jockey parvient à mieux le contrôler, lui qui d’habitude se montre ardent. Enfin, le dernier engagé est Istiqraar,, de l’écurie Allet qui a été longuement préparé. Ce cheval s’est bien amélioré depuis qu’il est venu pour la première fois à Port-Louis. Il a effectué des barrier trials et s’est montré en progrès constants. Il pourrait toutefois avoir besoin de cette course.
On fait de Skywalk Luke notre favori mais cette épreuve demeure ouverte.