L’heure est pour la classique du sprint avec une épreuve qui s’annonce palpitante sur la distance traditionnelle de 1400m. Cette course se dispute à poids d’âge contrairement à la dernière confrontation entre certains des principaux acteurs de la course principale de la 25e journée. Ce qui fait que c’est Tales Of Bravery qui émerge au niveau du poids et qui s’impose comme le favori logique.
Mais la course est loin d’être gagnée. Le cheval de l’écurie Maingard n’a pas été gâté par le tirage au sort des lignes et se retrouve avec le numéro 9 à l’extérieur. Il est toutefois mieux placé que Tandragee, qui a hérité du numéro 10. Pour essayer de compenser ce handicap, Ricky Maingard a alloué cette monte à Robbie Burke.
« Robbie Burke est le meilleur jockey en action au Champ de Mars et je tiens à remercier l’écurie Foo Kune de nous l’avoir prêté. J’ai pris cette décision dans l’intérêt du cheval et des propriétaires. Keagan Latham est encore jeune et pourrait ne pas tenir la pression. Il connaît bien Casey’s War pour l’avoir déjà monté », a-t-il déclaré pour justifier le choix de Robbie Burke sur Tales Of Bravery. Pour en revenir à la dernière course de Tales Of Bravery, il faudrait souligner qu’il avait été enfermé à un moment crucial de la course et n’avait pu refaire tout son retard.
Pour ne pas déroger à la constance de ces derniers temps, l’écurie Gujadhur présente une armada et il est précisé que tous les chevaux vont courir leur chance et on aurait été surpris si tel n’était pas le cas. Mais on sait bien que les circonstances peuvent parfois changer le déroulement d’une course. C’est une fois de plus Tandragee qui est le porte-drapeau de l’écurie, avec Johan Victoire en selle. L’alezan avait retrouvé ses automatismes à sa dernière sortie, justement pour devancer le favori. Il est placé à l’extérieur de ce dernier et devra devancer le cheval de Maingard dans le parcours pour avoir la chance de le battre une deuxième fois.
Casey’s War est un compétiteur qui donne le meilleur de lui-même à chaque tentative. Cependant, on est en droit de croire que les choses s’annoncent plus difficiles à poids d’âge, mais il demeure avantagé au handicap vis-à-vis d’une bonne partie de ses adversaires.
Mais si on regarde bien les choses, le principal danger pourrait être Soweto Slew, qui avait couru en net progrès le 24 août dernier. Il a cette fois été confié à Nooresh Juglall – il avait été associé à Jean-Roland Boutanive lors de la 25e journée – et devrait être idéalement placé, à condition qu’il ne rate pas sa mise en action comme cela avait été le cas lors de sa deuxième tentative. Il a donné une bonne réplique à Tandragee mardi matin et devrait faire l’arrivée.
Les turfistes auront aussi les yeux rivés sur Polar Bound qui, nanti de l’as à la corde, devrait avoir le « dream run of the race ». Et là, Corné Orffer devra bien juger sa course car on peut penser que ce cheval n’aime pas être bousculé dans un parcours. Quoi qu’il en soit, il a été soigneusement entraîné et se présentera au départ au mieux de sa forme.
Que penser de la candidature de Seeking Angelo, que personne ne s’attendait à voir évoluer à ce niveau de la compétition après une reprise quelconque ? Il n’est pas mal placé dans les stalles et, à première vue, n’aura pas de chevaux vraiment rapides à son intérieur. Reste que la présence d’Eskimo Roll à ses côtés nous fait penser que ce dernier devra impérativement aller en direction de la corde pour avoir les meilleures chances. Ce qui fait que Seeking Angelo pourrait être contraint à venir au finish et lutter à poids égal avec des chevaux nettement mieux classés que lui au niveau de la valeur. Ses chances de l’emporter paraissent minimes.
Il pourrait en être de même pour Liquid Motion mais les circonstances de la course pourraient davantage favoriser ce représentant de Maingard. Reste que l’inclure parmi les vainqueurs probables est un pas qu’on n’ose pas franchir. Azapel, avec une ligne moyenne, n’a pratiquement aucune chance et ce serait vraiment une grosse surprise de le voir passer le but en premier.
On ne peut ne pas pronostiquer en faveur de Tales Of Bravery. Mais Soweto Slew se présente comme le dark horse de ce sprint et mérite d’être inclus dans toutes les combinaisons.