L’heure est venue pour la course préparatoire au Ruban Bleu, le Maiden, qui sera disputé le dimanche 2 septembre, donc dans un peu moins d’un mois. Contrairement à notre plus prestigieuse classique qui est une épreuve à poids d’âge, The Supertote Golden Trophy est une course à handicap, avec un maximum de 61 kg au cheval le mieux classé à l’échelle des valeurs. Il est toutefois à noter que le numéro un, Il Saggiatore, est néanmoins avantagé au poids vu que pour cette semi-classique le handicap a été compressé à raison de trois points de valeur pour un kilogramme. Ce qui fait le porte-drapeau de l’écurie Gujadhur rendra seulement 3 kg à Ice Axe, alors que la différence aurait été de 4,5 kg dans une course dite à handicap normal. Mais il serait toutefois bon de souligner que l’épreuve principale de samedi a souvent souri aux chevaux ne portant pas trop de poids. Si les deux chevaux que nous avons cités restent les meilleurs, on serait tenté de faire confiance au poids plume Abington. La raison principale est que cette course est l’échéance que son entraîneur lui a fixée et non celle du 2 septembre.
Revenons à Il Saggiatore, qui avait subi son unique défaite lors de la course du bicentenaire. Cela ne peut être considéré comme étant une contre-performance car il faut rappeler qu’il courait alors pour la deuxième semaine consécutive et que son vainqueur avait établi une nouvelle marque sur 1500m. Sa deuxième place coïncida malheureusement avec une blessure à l’oeil et il dut déclarer forfait lors de la 17e journée. Il n’a repris le travail que depuis deux semaines et n’a pas laissé la même impression. Il pourrait, selon nous, avoir besoin de cette course, surtout qu’il passera d’un 1500m à un 2200m.
Ice Axe, lui, devait doubler la mise le 14 juillet sur 1850m. De son côté, il n’aura pas brûlé les échelons. Son entraîneur déclare que l’objectif de ce cheval reste le Maiden. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il fera du Supertote une étape dans sa préparation. On croit comprendre que Ricky Maingard ne voudra pas que son protégé ait une course difficile.
C’est ainsi qu’on pense que ce sont Senor Versace et Rudi Rocks qui se présenteront comme porte-drapeau de leur écurie respective. Le gris avait accompli d’énormes progrès à sa dernière sortie. Les bruits de couloir ont même fait état que Robbie Burke l’avait préféré à Il Saggiatore et ce sera finalement Mark Neisius, qui a eu son permis à temps pour le compte de Rameshwar Gujadhur, qui le pilotera.
Rudi Rocks a été confié à Ronnie Stewart. Il reste sur une deuxième place derrière Intercontinental après avoir ouvert son compteur. Il pourrait opter pour la même tactique que celle qui avait fait de lui un vainqueur lors de la 10e journée alors qu’il avait suivi de plus près le 30 juin. Par rapport à son dernier vainqueur, il recevra 2,5 kg, au lieu de 1,5 kg lors de leur dernière confrontation.
Intercontinenal demeure un cheval bien régulier. S’il a tendance à se montrer ardent — il l’avait du reste été à sa dernière sortie —, il n’est cette fois pas exclu que son compagnon de box Druid’s Moon lance un peu plus la course. Mais on ne peut pas écarter le fait que Druid’s Moon court sa course et que ses poursuivants ne parviennent pas à le reprendre. On peut à cet effet  se demander qui aura intérêt à se mettre à la chasse de l’alezan sans y laisser des plumes.
Le petit poids Abington sera un cheval avec qui tous les engagés devront compter. Il passe de 58 à 52 kg et cette différence de poids devrait lui donner des ailes dans l’emballage final. Il devrait se contenter de suivre à son rythme avant de passer la surmultiplié en fin de parcours.
Serge Henry engage un duo assez surprenant. La Foce a effectué sa rentrée directement sur 2100m avant de revenir sur un 1400m. Il retourne sur le premier parcours deux semaines après. La question est de savoir s’il a obtenu la meilleure préparation. Son nouveau compagnon d’écurie Royal Chalon a, selon nous, encore tout à prouver sur des parcours où le stamina est mis à l’épreuve. Il se peut que son nouvel entraîneur ait décidé de l’engager vu qu’il a déjà gagné sur 1800m en Afrique du Sud. On les placera tous deux comme des outsiders.
Notre premier choix est Abington, qui n’avait pas été un mauvais cheval en Afrique du Sud et qui, nous pensons, possède des arguments avec une différence de poids conséquente en sa faveur. Senor Versace, Intercontinental et Rudi Rocks devraient aussi avoir leur mot à dire.
1re COURSE: Pourquoi pas John John ?
L’épreuve d’ouverture nous propose un champ plus ou moins moyen de onze partants, dans une course réservée aux apprentis de la catégorie B. Au prime abord, on n’accordera pas des chances de premier ordre à Space Man et Just Modern qui, à notre avis, ont encore à progresser. Transparent était parti un peu vite à sa dernière sortie et plafonna en toute logique en fin de parcours. Cette course est à ignorer. Avec sa première ligne, il pourrait tenter de prendre la direction des opérations une fois de plus. Si l’apprenti Azie parvient à doser ses efforts, il risque de se nous montrer un tout autre visage. Reste à savoir si Transparent aura une course tranquille à l’avant avec Fire Wire et Drug Squad qui affectionnent aussi cette tactique. Le premier, confié à Nitish Oodith, vaut plus que sa dernière sortie. Son jockey fut même interrogé par les commissaires des courses. Le seul handicap de Fire Wire est qu’il a besoin d’une bonne certaine de mètres pour développer son action. Dans la mesure où Transparent et Drug Squad se montrent rapides — ce qui pourrait être le cas —, il sera obligé de venir de l’arrière. Dans un tel scénario, on le voit plutôt pour les places. Drug Squad n’a pas été ridicule samedi dernier en 0-25. Confié à Jerry Leung, il portera des oeillères pour la première fois. Sa tenue reste cependant sujette à caution car il n’a jamais évolué au-delà du sprint jusqu’ici. Le représentant d’Allet Good Time Charlie court toujours après sa première victoire chez nous. Il reste sur trois bonnes deuxièmes places. Il retrouve Sunil Bhundoo, avec qui il s’entend très bien. S’il répète ses dernières performances, il sera de l’arrivée, mais ils sont nombreux à penser qu’il a peut-être laissé passer sa chance. John John est un cheval sur lequel les turfistes devront garder un oeil. Ce coursier, faut-il le rappeler, n’a été battu que par City Of Choice, Imperial Palace et Addition lors des seules courses qu’il a courues cette saison. Si jamais il y a un coupe-gorge à l’avant, on le voit bien mettre tout le monde d’accord. Comme il excelle sur sa fraîcheur et qu’il a hérité d’une bonne deuxième ligne, il peut faire mouche. Attention à lui !
2e COURSE: Course ouverte en perspective
Ils sont plusieurs à pouvoir prétendre à la victoire dans le kilomètre doté de The Supertote SMS Betting Trophy. Un finish dans un mouchoir n’est donc pas à écarter. Très chuchoté à sa première tentative, l’as Power Dive a été une petite déception. Mais on ne doit pas le condamner pour autant car il s’était retrouvé à l’avant bien malgré lui et ce, sans couverture. On ose penser que son jockey tentera de le courir caché. Si tel est le cas, Power Dive se posera comme un sérieux candidat à la victoire, d’autant qu’il retrouve son parcours de prédilection. Contrairement à Power Dive, Rainbow Man est à créditer de bons débuts. Longtemps aperçu dans les derniers rangs, il avait bien conclu pour finir dans le quarté. Avec une course dans les jambes et Mark Neisius en selle, on ne doit en aucun cas l’écarter. One And Only était sorti lentement à sa dernière sortie avec pour conséquence qu’il dut porter son attaque complètement en épaisseur. Il s’est bien comporté lors de son barrier trial mardi et s’il s’élance correctement, il a sa chance. L’écurie Maingard lancera Flaming Al dans le bain demain. Ce cheval compte trois victoires, dont deux sur le parcours du jour, et 12 placés en 27 sorties. Il semble prêt pour ses débuts mais a malheureusement hérité de la 9e ligne. Étant donné que les nouvelles unités de cette écurie ont bien fait jusqu’ici, on n’écartera pas Flaming Al pour les places. King Fahiem a couru en net progrès à sa dernière sortie. D’aucuns pensent que Burke était parti un peu trop vite. Il sera muni d’une paire d’oeillères pour la première fois et tout porte à croire qu’il sera à l’avant. Mais il aura à sortir le grand jeu pour contenir les finisseurs. Sunday Monday a été une petite déception à sa dernière sortie en prenant la dernière place. Mais à sa décharge, il faut préciser qu’il était aligné dans une classe supérieure et n’avait pas eu une course de tout repos de sa ligne extérieure. Il a une nouvelle fois hérité d’une ligne moyenne. On le voit de ce fait plutôt accrocher un accessit, de même que Hail Atlantis et Golden Sheik.
3e COURSE: Winter Skye sous son vrai visage
Les turfistes seraient tentés de dire que Winter Skye avait beaucoup déçu à sa dernière. Si on l’a retrouvé à plus de 5L de son dernier vainqueur, cela est la conséquence d’une course où il s’était dépensé prématurément. On se souvient que Cédric Ségéon avait commis l’erreur de vouloir à tout prix obtenir une position dans le peloton tête, sans savoir qu’il n’aurait pas la partie facile face à Paraguayito. Et il en avait payé les conséquences en fin de parcours. Le Français ne fera pas la même bêtise car, pour nous, Winter Skye est capable de mieux faire en courant caché. De plus, comme dans le lot qu’il affronte il n’y retrouvera pas Solar Captain, disons que les feux sont au vert pour sa première victoire chez nous. Cependant, il devra se méfier en premier de Darcy’s Arcy, qui s’était montré dominateur lors de la 16e journée. Le cheval de Mahess Ramdin monte cette fois en valeur mais il paraît capable de progresser davantage sur sa dernière course. Pattaya Beach mérite également une certaine considération. Il était lui aussi de la partie lors de la course remportée par Solar Captain et avait devancé Winter Skye à l’arrivée. Il est possible qu’il soit moins décroché dans la partie initiale. Et pourquoi pas Chequer pour faire partie des bonnes combinaisons. Auteur d’une bonne course de rentrée — 4e à 1,55L de Quiritus sur 1000m —, les turfistes auraient tort de ne pas croire en ses chances. Pour une place dans le quarté, il ne faudrait pas négliger les chances du “vieux” Pablo, tout comme Mr Wolf, qui est capable de bien faire avec une bonne ligne.
4e COURSE: Tizaloochee vers un trois à la suite
The Supertote Off Course Trophy s’annonce compétitive vu la régularité affichée par certains des adversaires. Cheerful News a remporté trois courses d’affilée avant d’être arrêté par How Many To Won. Tizaloochee, après ses deux deuxièmes places, a remporté deux courses coup sur coup. Il sera à sa première tentative sur 1500m. Bali Mojo a aussi été remarquable. Deux victoires et deux premiers accessits en quatre sorties. Ces trois chevaux se démarquent de leurs adversaires et possèdent une première chance. Dans le lot des secondes chances, on placera Ask The Afghan, vainqueur lors de la 15e journée. Toutefois, force est de constater que les conditions de course risquent de ne pas être les mêmes cette fois. Saziwayo ne peut être totalement écarté si on regarde sa dernière compétition de plus près. Ce qui est certain de sa part, c’est qu’il se manifestera sur le tard. Des premières chances, on retiendra que les trois ont une préférence pour la position tête et corde et pourraient se gêner mutuellement. Mais tout porte à croire que Tizaloochee est le plus rapide du lot et qu’il devrait être en mesure de contourner le handicap de sa ligne extérieure après quelques mètres de course seulement. Certes, Cheerful News pourrait le faire travailler car il abordera la distance pour la première fois et sa tenue n’est pas confirmée. On fera néanmoins confiance à la jeunesse et à la faculté de progression de Tizaloochee.
5e COURSE: Bobby Bear vise le rachat
Ils ne seront finalement que sept au départ de ce sprint de 1365m et on prendra le risque d’accorder moins de chance à Major Storm, Prince Paseo et même Eskimo Roll. La décision d’écarter ce dernier peut étonner mais le hongre ne semble pas avoir complètement récupéré de sa tentative sur 1600m lors de la 14e journée. Le parcours réduit est certes à son avantage, mais on préfère le revoir en action avant de lui accorder une chance de victoire. Par contre, l’autre cheval de Gujadhur, Modern Monet, reste sur une brillante prestation sur une distance qui peut avoir été trop sharp pour ses aptitudes. Il pourrait préférer une distance encore plus allongée mais ne part pas battu d’avance. Surtout qu’il a eu la chance d’avoir hérité du numéro deux à la corde. Ce qui devrait lui permettre de choisir la meilleure option pour avoir les meilleures chances de son côté. Alain Perdrau a cette fois choisi d’allouer la monte de Azapel à un claimer. Le hongre bénéficiera ainsi d’une remise de 3 kg, qu’on considère comme étant non-négligeable. Capitaine, battu sur 1500m par Ice Axe, n’a pas à rougir de cette défaite car le vainqueur l’avait emporté dans un temps record. Il a été raccourci mais aura toujours à se surpasser dans l’emballage final, sans compter qu’il aura à composer avec une mauvaise ligne. Mais le voir faire partie du quarté reste possible. Bobby Bear, lui, vient avec l’ambition légitime de reprendre sa série victorieuse, lui qui avait trouvé un os dur en Casey’s War, qui avait largement profité de la différence de poids qui existait entre eux. Il ne fait pas de doute que le cheval entraîné par Patrick Merven est le meilleur finisseur du lot et que ses adversaires auront du mal à lui barrer la route.
7e course: Obama sur sa lancée
Surprenant vainqueur lors du seizième acte, Obama est capable de doubler la mise dans The Supertote Red Ribbon Trophy dans une valeur supérieure. Après deux modestes performances, cet élève de Gilbert Rousset avait montré un tout autre visage lorsqu’il fut muni d’oeillères pour la première fois. Après avoir mené les débats, il s’était fait remonter par Good Time Charlie à mi-ligne droite, mais lorsque Geroudis lui avait demandé un nouvel effort, il avait trouvé un second souffle pour repartir. Certes, il est aligné dans une classe supérieure à celle où il avait débuté. De sa quatrième ligne, il ne devrait pas éprouver de grosses difficultés à s’emparer du commandement. Si Blue Reef insiste, Geroudis pourrait éventuellement le laisser partir et s’asseoir en deuxième position avant de faire valoir sa poigne dans la ligne d’arrivée. Son principal adversaire ne sera autre que Dynastar, sans doute le plus régulier du lot, qu’il avait dominé lors de lors récente confrontation. Cette fois, Obama rend 1,5kg au coursier de l’écurie Maigrot qui s’élancera toutefois à son extérieur. La candidature de Point Of Policy mérite d’être considérée dans cette épreuve, du moins pour les places. Ce bai de six ans retrouvera la compétition après 10 semaines, mais la forme constante de son écurie plaide en sa faveur. Pole Of Cold ne doit pas être jugé sur son dernier échec, car il retrouvait la compétition après plus de deux mois. Avec une course sous les sabots, on peut s’attendre qu’il se montre plus percutant cette fois.
8e course: Conditions favorables pour Dreams Come True
Sa première ligne constituera un avantage certain dans cette huitième épreuve. S’il s’était laissé trop distancer au démarrage lors de la seizième journée où il avait terminé à 2L d’Obama, Dreams Come True pourrait être tenté de suivre de plus près cette fois. Il devra au préalable s’élancer correctement, car il s’était montré lent en deux occasions. S’il parvient à se placer en midfield, le sujet de l’écurie Maingard aura le droit de prendre une part active à l’arrivée. Le favori pour la victoire demeure Imperial Palace, qui peut permettre à Patrick Merven de soulever ce trophée portant le nom d’un ancien protégé, Stud Master. Cet alezan s’est déjà imposé en deux occasions cette saison avec Nagadoo et Sola, mais n’a jamais brillé avec Ségeon, qui l’a monté en huit occasions. Si le Français le pilote judicieusement, il peut conjurer ce mauvais sort. Il devra juste bénéficier d’une course rondement menée pour conserver ses chances intactes. Ce qui risque de ne pas être le cas dans ce lot, à moins que Humble King ne décide de s’user prématurément après avoir surmonté le handicap de sa ligne extérieure. Shakleton a hérité d’un bon couloir et s’il prend un départ convenable, il pourra se retrouver en position idéale dans le dos du cheval de l’écurie Serge Henry ou même mener les débats. Et il sera dangereux si on le laisse faire. Il faudra avoir un oeil sur la doublure de l’écurie Maingard Fraser qui nous a paru affûté à l’entraînement et qui effectuera ses débuts sur notre turf.