Tales Of Bravery, brillant vainqueur du Barbé, nous revient après un repos de presque trois mois. L’élève de Ricky Maingard essaiera de démontrer qu’il est capable de damer le pion à tous ceux qui tenteront de lui barrer la route. Mais rien n’est joué d’avance car Tales Of Bravery, outre le fait d’avoir à composer avec une armada de cinq chevaux de l’écurie Gujadhur, aura la lourde tâche de rendre du poids à tous ses adversaires. Aussi, on notera que sa monte a été confiée au jockey Brad Parnham alors que le titulaire au poste sera en selle sur Casey’s War. Mais avec seulement 3 kg de différence entre les deux représentants de Maingard, on penche en faveur de Tales Of Bravery. Cependant, on est d’avis que son principal danger sera le poids léger Bobby Bear, qui devrait se sentir pousser des ailes en fin de parcours.
L’écurie Gujadhur, avec ses cinq représentants, essaiera sans nul doute de contrôler l’épreuve. Et là, il faudrait saluer l’alignement de ces chevaux car sans eux on aurait eu droit à un champ qui aurait été si restreint que l’annulation de l’épreuve n’aurait pu être évitée. Du lot, on sait que Snappy peut à l’occasion se mesurer à ceux considérés comme étant les plus véloces. Eskimo Roll, qui sera associé à Robbie Burke, n’est pas en reste car on n’a pas encore oublié son déboulé sur 1000m lors de la 10e journée. Le parcours est réduit par rapport à sa dernière sortie et il peut tenter quelque chose.
Mais l’obstacle pour ces deux chevaux se nomme Chief Mambo, qui demeure le plus véloce au Champ de Mars. Pour lui, pas question de venir au finish sur la distance. Il doit impérativement se placer en tête et, si jamais un adversaire le pousse à sortir de son, il n’aura pas d’autre alternative que de courir à son rythme et essayer de venir au finish. On remarque que John Victoire, le jockey de Gujadhur, sera en selle sur Tandragee. Le Réunionnais a eu l’occasion de le piloter en quelques occasions à l’entraînement et son choix découle sûrement de ce qu’il a pu ressentir à l’entraînement. À ce sujet, il serait bon de souligner que ce cheval a laissé une belle impression lors de ses exercices matinaux et que sa dernière course doit être complètement ignorée.
La casaque bleu électrique et écharpe rouge pourrait par ailleurs compter avec Azapel, qui reste sur un beau succès. On est toutefois d’avis que sa ligne risque de lui jouer un mauvais tour. Soweto Slew nous est arrivé précédé d’une bonne réputation. Il a paru à court de préparation à ses débuts mais s’est montré en progrès à l’entraînement. Mais on le voit plutôt accéder à un accessit.
Le challenge de Casey’s War doit être considéré car il demeure un bon compétiteur et il n’a jamais fait faux bond à son entourage. Il sera bien placé dans le parcours et devrait même précéder Tales Of Bravery. Mais nous ne le voyons pas résister à son compagnon de box en fin d’épreuve. On est même d’avis que Tales Of Bravery est plus puissant qu’Ice Axe au finish. Reste Bobby Bear, qui n’a toujours pas renoué avec le succès cette saison. Mais, au contraire de ses précédentes prestations, il recevra du poids de tous ses adversaires. Ce qui est à prendre en sérieuse considération. Si Tales Of Bravery est battu, c’est le cheval de l’écurie Merven qui paraît le plus apte à le suppléer.
1RE COURSE: Fort Stride pour la 300e de Rameshwar Gujadhur
Glory Boy avait gagné dans un joli style à sa dernière tentative. Lucky Colour avait joué de malchance en ratant sa mise en action. Pale Ale s’était imposé quand il parvint à reprendre The Balladeer. Avec ces chevaux en lice, il ne fait pas de doute que cette épreuve d’ouverture s’annonce bien compétitive en dépit du fait que ce sont les chevaux de la fourchette de valeur 0-25 qui seront en action. Toutefois, Glory Boy n’a pas été gâté par le tirage au sort des lignes et pourrait se retrouver avec plus de terrain à combler, sans oublier qu’il pourrait se retrouver derrière un rideau de compétiteurs dans l’emballage final. Lucky Colour a été confié à Yannick Yeung Ki, qui n’a toujours pas remporté une course au Champ de Mars. On ne voudrait pas dire qu’il ne peut mener Lucky Colour à bon port, là où d’autres à l’instar de Robbie Burke et Rye Joorawon ont échoué. Mais toujours est-il que Dame Chance lui a tourné le dos jusqu’ici. Pale Ale est un finisseur confirmé. Sa ligne n’a donc pas trop d’importance. Il lui faudra néanmoins un peu de chance pour obtenir un bon parcours dans la ligne droite finale. On demandera aux turfistes de ne pas négliger Smitten, qui a changé d’écurie depuis peu. Il en sera à sa première tentative sur 1500m à Maurice. Il a très bien travaillé à l’entraînement et courra sûrement avec une citation bit. Alors, gare à une amélioration de sa part. Mais on fait confiance à Fort Stride pour la victoire. Ce cheval revient d’un échec dans la dernière manche du championnat des 3-ans et retrouve à l’occasion un champ qui sera plus à sa portée. Un changement de tactique de sa part n’est pas exclu et on le voit bien faire la différence en fin de parcours pour offrir à Rameshwar Gujadhur sa 300e victoire de la saison.
2E COURSE: The Balladeer prêt pour sa première
La ligne au départ et peut-être une attaque prématurée peuvent avoir retardé la première réussite de The Balladeer au Champ de Mars. Le cheval de l’écurie Gujadhur est cette fois bien mieux placé au départ et il n’est pas impossible que la tactique change car il devrait être en mesure de trouver une bonne position dans le parcours. Son entraîneur l’a fait travailler en compagnie de chevaux mieux classés que lui à l’échelle des valeurs et il n’a pas été surclassé. Pour rappel, cette épreuve est réservée aux chevaux qui ont couru en 2012 et 2013 sans remporter de course. On doit de ce fait ne pas négliger les chances de Juan Belmonte, qui retrouve une valeur nettement inférieure, lui qui a l’habitude de concourir dans la fourchette de valeur 30-46. Il a obtenu un bon numéro de corde et devrait être bien placé. On pourrait aussi accorder une petite chance à Cirac qui, dans un bon jour, peut bien faire. Il a à son palmarès une deuxième place et n’avait pas mal fait à sa dernière tentative derrière Pale Ale. Fraser est également capable de se mêler à la lutte finale car il s’est déjà bien comporté. Power Dive, lui, est toujours à l’état de promesse. À son avantage à l’entraînement, il n’a jamais pu reproduire la même forme en course. Il portera finalement des side winkers – il a porté des oeillères à l’entraînement – et tout espoir n’est pas perdu. Mais on fait confiance à The Balladeer pour l’emporter.