Cette sixième journée a été dominée par l’écurie Foo Kune qui s’est adjugé un joli triplé signé Zhan Hu, Bright And Blue et Valere. L’entraînement Raj Ramdin ne fut pas en reste, s’adjugeant les deux premières épreuves au programme, tandis que les deux dernières ont été enlevées par Maingard. Nooresh Juglall s’est, lui, offert ses premiers lauriers sous les couleurs de l’écurie Hurlywood grâce à Arabian Empire. L’épreuve principale fut marquée par un incident à environ 550 mètres de l’arrivée où furent impliqués pas moins de six chevaux et où trois jockeys furent victimes de chute. Ce qui ternit quelque peu la convaincante victoire de Seeking Angelo qui permettait à Gilbert Rousset d’enlever sa première victoire dans une épreuve principale cette saison.
Il y eut d’abord deux incidents dans la descente. Le premier intervint à environ 900 mètres du but lorsque Bolting Cat tira. Afin d’éviter Arctic Sun, il déboîta, forçant Seeking Angelo en épaisseur. Ashanti Gold se montrait également ardent et au poteau des 800m, lorsqu’Orffer tenta d’éviter les talons de Gemmayze Street, sa monture pencha sur Arctic Sun qu’il poussa sur Bolting Cat et Seeking Angelo. Ce dernier se retrouva même à l’extérieur de cinq chevaux à un certain moment. Parti sur de bonnes bases, Chief Mambo réduisit l’allure au bas de la descente. Act Fast ne put éviter ses talons et buta au poteau des 600m. La monture de Joorawon ne s’étendait plus bien et buta avant de se faire vite déborder par Gemmayze Street. Par la suite, il s’affaissa. Bottom Dollar qui suivait tout juste derrière, se retrouva dans une position délicate et ne put éviter le contact avec Chief Mambo. Act Fast, Bastille Day, et Bolting Cat et King’s Guard furent également incommodés à différents degrés. Lors de cette bousculade, Joorawon, David et Daby furent projetés à terre avec une rare violence. On craignait le pire pour eux. Fort heureusement, les deux premiers nommés ont pu se remettre sur pied. Joorawon s’en tire avec des douleurs au dos, au doigt et avec une  dent cassée — il a même pu assister à une enquêtre où il plaida coupable d’une interférence au 1100m pour laquelle il fut sanctionné d’une amende de Rs 25 000 —, tandis que David s’en est sorti avec quelques contusions. Preetam Daby qui avait rechaussé les étriers cette année après plusieurs mois, perdit conaissance lors de l’impact et il fut conduit à la clinique où il a été mis sous observation. Chief Mambo succomba et sa mort fut attribuée à une attaque cardiaque. Des traces de sang au nez de Bottom Dollar furent constatées lorsqu’il fut raccompagné à l’écurie.
Pour revenir au déroulement de la course, Gemmayze Street se retrouva nouveau meneur malgré lui, mais il fut vite accroché par Arctic Sun, puis par Ashanti Gold qui s’infiltra à son intérieur. Seeking Angelo qui était légèrement plus en retrait, s’amena au milieu de la piste. En quelques foulées, il refit son retard avant de dominer franchement ses rivaux sur la fin.
Deux class records établis
Raj Ramdin fit le bon choix en alignant Bongo Beat pour la deuxième semaine consécutive. Si Rye Joorawon avait été remplacé par Vinay Naiko lors de la précédente journée, le champion Mauricien fut bel et bien en selle cette fois et il ne laissa pas passer sa chance pour enregistrer sa sixième victoire de la saison. Bongo Beat fut le plus rapide au départ et il dicta un train sélectif pour s’en aller gagner facilement. Les 1365m furent couverts en 1.22.75. Ce qui constitue un nouveau class record, le temps référentiel dans cette valeur était auparavant de 1.23.85. Le podium fut complété par Fidelis et Single Tempo qui confirmèrent qu’ils étaient compétitifs à ce niveau.
L’écurie Raj Ramdin et Rye Joorawon réalisèrent leur doublé grâce à Young Royal qui confirma ses deux bonnes tentatives de la saison. On se demandait qui allait mener les débats dans ce lot où il n’y avait pas de front runner confirmé. City Of Choice et Mobschief furent les plus rapides au départ. On pensait que Ségeon allait prendre les choses en main, mais il retint quelque peu sa monture, permettant ainsi à Young Royal, qui était sollicité à son intérieur, de déborder le représentant de l’écurie Jean Michel Henry pour prendre le train à son compte. City Of Choice fut contraint d’évoluer en one off sur la première moitié du parcours avant de trouver les barres. Nullement inquiété, Joorawon régla le train à sa guise avant de durcir graduellement le pas à la rue du Gouvernement. Il était alors évident que ses adversaires auraient fort à faire pour le remonter dans l’emballage final. Absalom et Heist furent crédités des meilleures fins de course, mais ils se contentèrent des accessits.
Doublé de David
Deuxième à sa première monte de la journée, Derreck David retrouva vite la voie de la victoire sur Zhan Hu qui était offert comme grand favori dans la troisième épreuve disputée sur le kilomètre. La présence de plusieurs chevaux rapides et le fait d’hériter d’une ligne intérieur furent des avantages dont dut profiter le coursier de l’écurie Foo Kune qui s’installa vite à la corde devant Umhlanga avant de se laisser déborder par Maestro’s Salute et Keep Walking qui lui assurèrent un bon rythme. David attendit l’entame de la ligne droite pour se mettre en évidence et il dut sortir le grand jeu pour remonter Maestro’s Salute dans les dernières foulées. Zhan Hu boucla le parcours en 57.07, améliorant le class record d’Umhlanga par 30 centièmes de seconde.
Il y eut une objection de Corne Orffer qui pilotait Tornado Man contre Bright And Blue dans The J. Henry Ythier Cup pour interférence alléguée au poteau des 300m. Le film de la course démontra clairement que le représentant de l’écurie Foo Kune gêna celui de Rameshwar Gujadhur dans la dernière courbe alors qu’il était en pleine progression. Ce qui a contraint Orffer de reprendre sa monture. Par la suite, Bright And Blue se détacha irrésistiblement pour s’imposer par plus de six longueurs devant The Balladeer et Tornado Man. Après la course, Orffer eut quelques mots avec David avant de regagner le paddock. Lors de l’enquête, il fut établi que le vainqueur l’avait effectivement incommodé à 300 mètres de l’arrivée. Cependant, les Racing Stewards, compte tenu de la marge importante du gagnant, ne furent pas convaincus que Tornado Man aurait gagné n’était cet incident. Ainsi, Bright And Blue fut maintenu à la première place. Dereck David fut, lui, trouvé coupable de monte négligeante et écopa d’une amende de Rs 30 000.
Triplé de Foo Kune
L’écurie Foo Kune réalisa son triplé grâce à Valere qui réussit le pillar to post dans la septième épreuve. Pour cette course, ce cheval fut confié à Benedict Woodworth qui remplaçait Derreck David, victime d’une chute un peu plus tôt. On savait Valere redoutable lorsqu’il a le loisir de dicter son propre rythme et lorsqu’on le vit seul en tête, bien dans son pas, on savait que la tâche de ses adversaires allait être compliquée. Iwayini est un de ceux qui auraient pu mener la vie dure au favori d’autant qu’il ne portait que 52kg suite à la décharge de son apprenti, mais ce dernier ne sut en tirer profit. Istiqraar ne fut pas le plus rapide à l’ouverture des stalles et suivit en quatrième position en one off, tandis que le meneur fut rejoint au début de la descente par Racketeer Blues. C’est Shahruhk qui se montra le plus dangereux dans la ligne d’arrivée, confirmant ainsi sa bonne course de rentrée, mais il eut trop de terrain à refaire pour inquiéter Valere qui s’imposa par deux longueurs.
Il aura fallu attendre la quatorzième sortie d’Arabian Empire pour le voir enfin visiter la winner’s enclosure au Champ de Mars. Muni d’oeillères pour la première fois, il réussit le coup tactique parfait pour réussir le start to finish. Forest Shelter qui était donné comme favori surmonta le handicap de sa ligne extérieure pour se retrouver sur l’arrière-main d’Arabian Empire avant de trouver les barres devant Levanto. Seul aux commandes, Nooresh Juglall prit le soin de laisser souffler sa monture dans la descente et lorsqu’il lança le sprint dans la dernière courbe, Arabian Empire accéléra à nouveau pour laisser sur place Forest Shelter. Levanto se montra accrocheur pour la troisième place, mais c’est la course de son compagnon d’écurie qui nous tapa dans l’oeil. En effet, Kruger Rand ne fut jamais en mesure de bien s’exprimer dans la ligne d’arrivée, car jamais le passage ne s’ouvrit devant lui.
Vainqueur sur tapis vert une semaine plus tôt, Robbie Burke se signala à la régulière hier sur Laser Bolt qui confirma qu’il vallait bien plus que sa course de rentrée où il était donné comme favori. Délaissé cette fois au niveau des paris, le gris de l’écurie Maingard sortit une belle accélération à l’issue d’une sage course d’attente de Burke. Ce dernier plaça sa monture en quatrième position dans le dos de Freedom qui était précédé par Monsieur Dane et Captain Vedici. Direct Approach évoluait sur le flanc gauche de l’éventuel gagnant. Laser Bolt porta son attaque dans la dernière courbe, prenant de vitesse le favori, avant de s’amener entre Monsieur Dane et Captain Vedici. Freedom s’infiltrait à la corde et fit impression à mi-ligne droite, mais dès que Laser Bolt trouva le passage, il sortit un joli coup de reins pour transpercer le peloton avant de résister au retour tardif de Direct Approach.
Leisure Jet fut retiré de l’épreuve de clôture pour cause de boiterie, tandis que Callow remplaçait David, indisposé, sur Mount Hillaby. Le favori était nommé Summer Sanctuary qui avait réussi des débuts prometteurs deux semaines plus tôt. Aligné dans une valeur inférieure cette fois, il ne commit pas d’erreurs pour offrir le doublé à l’écurie Maingard et Robbie Burke. Après avoir suivi en septième position côté corde, Burke déboîta sa monture à 400 mètres de l’arrivée pour s’amener en épaisseur. Even Chance puisa dans ses réserves, mais il ne put contrer le finish de Summer Sanctuary qui devrait nous livrer d’autres belles arrivées à l’avenir.