Pour le Premier ministre suppléant et leader adjoint du Parti travailliste, il n’y aura aucune alternance au pouvoir aux prochaines élections générales. Rashid Beebeejaun l’a soutenu dans une brève allocution hier à un forum organisé à la municipalité de Port-Louis dans le cadre du 76e anniversaire du parti.
Le Parti travailliste (Ptr), soutient Rashid Beebeejaun, reviendra sans difficulté au pouvoir lors des prochaines élections générales. « Tout le monde affirme qu’il n’y a pas d’alternative au Ptr, moi je dis qu’il n’y aura pas d’alternance au prochaines élections », a-t-il dit. Le forum d’hier, présidé par le président du parti Patrick Assirvaden, a été marqué par l’intervention de l’historien Sada Reddy. Il s’est appesanti sur le rôle joué par le Ptr dans le pays depuis sa création par le Dr Curé le 23 février 1936.
Le Ptr a milité, entre autres, pour les droits travailleurs, le renouvellement de la Constitution, la création d’un département du travail dans l’administration publique et l’introduction d’un salaire minimal pour les employés. Sada Reddy a aussi évoqué l’introduction du communalisme dans les années 1960 à l’approche de l’accession de Maurice à l’Indépendance. « L’action du Ptr a toujours été caractérisée par la lutte contre le grand capitalisme. Il a toujours voulu civiliser le capitalisme », affirme l’historien.
Le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree a quant à lui soutenu que tous les projets de développement à Maurice portent l’empreinte du Ptr. Le parti, dit-il, a connu des hauts et des bas notamment entre 1983 et 1990, période durant laquelle il a dû sa survie à sir Satcam Boolell. Même à cette époque, a-t-il poursuivi, le Ptr a joué un rôle de premier plan au gouvernement.
« Le Premier ministre d’alors, sir Anerood Jugnauth, était en campagne électorale permanente. Les membres du Ptr, dont sir Satcam Boolell, Kailash Ruhee et Kadress Pillay, ainsi que sir Gaëtan Duval, ont joué un rôle majeur dans le développement de l’industrie du textile, du tourisme et de l’agriculture », a dit Vasant Bunwaree.
Le ministre a évoqué le « revival » du Ptr avec l’arrivée de Navin Ramgoolam. Selon lui, l’objectif du parti a toujours été « l’agrandissement du gâteau national et l’émancipation des travailleurs ».
M. Bunwaree a cité plusieurs projets auxquels a été associé le Ptr, notamment le développement de la Cybercité d’Ébène et la libéralisation des ondes dont la loi-cadre a été préparée le parti. Sur ce dernier point, il a constaté que « la législation contient certaines faiblesses qu’il faudrait corriger ».
Vasant Bunwaree a aussi fait mention de l’introduction de loi sur l’égalité des chances et du kreol à l’école. Le ministre a observé que les premiers résultats, obtenus à la suite des observations effectuées au niveau des établissements scolaires, indiquent que les élèves comprennent mieux les mathématiques en raison de l’utilisation de leur langue maternelle. Il n’a pas manqué de souligner le rôle du Ptr dans la création d’universités dans le pays.
Le ministre a finalement rappelé que le Premier ministre Navin Ramgoolam, qui se trouve actuellement à Londres dans le cadre de la conférence internationale sur la Somalie, apporte sa contribution dans la lutte contre la piraterie.
Le forum d’hier a vu la participation des jeunes et vétérans du Ptr, dont Joseph Tsang Man Kin. Ce qui a permis à Rashid Beebeejaun de démentir les rumeurs faisant état de division au sein du parti. La rencontre a pris fin autour du gâteau d’anniversaire et avec de nombreux dirigeants travaillistes entonnant la chanson de circonstance sous la direction de Stéphanie Anquetil.
Par ailleurs, la ministre de l’Égalité des genres Mireille Martin s’est affichée pour la première fois hier parmi les Rouges. Quant à Kalyanee Juggoo, elle n’a pas répondu présent à l’invitation du président de séance. Une cérémonie de dépôt de gerbes au Square Guy Rozemont a aussi eu lieu.