Tous les regards étaient braqués sur l’épreuve principale, La Coupe du Cent-Cinquantenaire, où il était donné l’occasion à quelques uns des meilleurs coursiers de l’élite de se mesurer sur une distance de 1500m. Au final, le favori annoncé Green Keeper n’a pas flanché. Le brillant élève de Gilbert Rousset s’est offert une nouvelle ballade de santé pour enregistrer son cinquième succès sur notre turf avec une facilité déconcertante. Cette victoire ajoutée à celle de Cheerful News et quelques accessits, permet à l’écurie Rousset de se hisser en tête au classement général avec un total de gains s’élevant à Rs 2481 000 au détriment de Gujadhur qui s’est pourtant également offert un doublé signé Pole Of Cold et Space Captain. L’ancien leader avait bien démarré sa journée et après le déroulement de la cinquième épreuve, il comptait une avance confortable de Rs 589 000 pour un total de stakes money de l’ordre de Rs 2 350 000. Mais cette avance devait vite fondre comme neige au soleil lorsque l’écurie Gilbert Rousset passa à la vitesse supérieure. Désormais Rs 47 000 les séparent. Les autres vainqueurs étaient les habituels Serge Henry, Perdrau et Merven, tandis que Mahess Ramdin récoltait ses premiers lauriers de la saison par l’entremise de Makes Me Wonder piloté par l’apprenti Vikram Sola, auteur de son premier doublé de la saison.
Sur papier, Green Keeper faisait figure d’épouvantail dans La Coupe du Cent-Cinquantenaire, l’épreuve phare de ce rendez-vous, doté d’un label de Groupe 2. On prévoyait une nouvelle envolée du représentant de l’écurie Rousset convaincant vainqueur de sa course de rentrée bien qu’il n’avait pas atteint sa forme optimale. Certes, il n’avait pas retrouvé son meilleur niveau pour la confrontation d’hier, mais il était sur la montante. Ce qui faisait de lui le cheval à battre. Green Keeper a démontré qu’il était redoutable lorsqu’il pouvait imprimer son propre rythme. On avait echaffaudé quelques scénarios, dont certains tirés par les cheveux, qui provoquerait son éventelle chute. Certains craignaient que Exclaim’N’Exclude ne se livre à un coupe gorge dans le but de servir les desseins de son compagnon d’écurie Acuppa, mais Ramapathee Gujadhur les rassura lorsqu’il prit la parole un peu plus tôt que ce n’était pas dans ce but qu’il lui avait muni d’oeillères cette fois. Certes, Solar Symbol était également doté d’un bon pas initial. Il se montra même plus prompt que le favori qui n’avait pas prit le meilleur des départs à son intérieur, mais une fois sur ses jambes, Green Keeper refit son retard en deux temps trois mouvements pour occuper sa position favorite — celle de la tête et corde — au passage du but pour la première fois. Dinesh Sooful se résigna à suivre en deuxième position côté corde devant l’autre représentant de l’écurie Rousset Intercontinental qui précéda Exclaim’N’Exclude. Acuppa fut condamné en troisième épaisseur dans la première courbe avant de se placer dans le dos de son compagnon d’écurie que pilotait Brandon Morgenrood. Profit Report était sixième devant son compagnon de box Seattle Ice qui précédait Al’s Deputy, Sharks Bay et Rudi Rocks respectivement.
Green Keeper imprima une allure sélective et bien que Johnny Geroudis temperâ ses ardeurs, il accentua son avance sur Solar Symbol dans la descente. Intercontinental fut déboîté à environ 750m de l’arrivée pour se rapprocher à l’extérieur de l’alezan de l’écurie Gujadhur. Exclaim’N’Exclure en avait déjà assez à la route, tandis qu’Accupa essayer de combler ses quelque trois longueurs de retard sur la doublure de l’écurie Rousset. Intercontinental avala Solar Symbol dans le dernier tournant pour se rapprocher dangereusement du favori. A cet instant précis de la course, on pensait que Green Keeper allait également se faire rattraper vu l’aisance avec laquelle progressait la monture de Teeha. Mais Johnny Geroudis avait su doser les efforts de sa monture et lorsqu’il le sollicita franchement, Green Keeper repartit pour reléguer son compagnon d’écurie par un peu plus de 2L à l’arrivée. Acuppa conclut honorablement pour compléter le tiercé à 0.40L d’Intercontinental, tandis que Profit Report termina quatrième devant Al’s Deputy et Seattle Ice respectivement. Green Keeper parcourut les 1500m en 1.30.03, égalant le meilleur temps sur la distance de ce début de saison d’un certain Il Saggiatore.
L’écurie Rousset et Johnny Geroudis réalisèrent le doublé avec Cheerful News qui confirma sa bonne dernière course pour fit le bout en bout dans l’épreuve de cloture. Tiger Trap tenta de prendre le train à son compte, mais Cheerful News insista pour conserver l’avantage à son intérieur. Betrayed qui était bien sorti également n’eut aucune peine pour se placer en troisième position coté corde devant le favori qui condamna Iwayini à son extérieur. Virent ensuite Gymnast, Roman Baton, Mr Studious, Prince Alwahtan et Benjamen Boo respectivement. Tiger Trap fut le premier à montrer des signes de faiblesse, baissant pied à partir de la rue du Gouvernement. Betrayed se rapprocha sur l’arrière main du meneur dans la dernière courbe, tandis que Ségeon attendit la ligne droite pour lancer Royal Times. Mais ce dernier n’accelera pas comme prévu. En revanche, lorsque Geroudis demanda un nouvel effort à Cheerful News, ce dernier le lui rendit bien pour résister avec une certaine assurance au finish du favori. Prince Alwahtan conclut honorablement à la corde pour compléter le podium.
L’écurie Gujadhur avait bien démaré sa journée avec Pole Of Gold qui était aligné pour la deuxième semaine consécutive et qui était confié à l’apprenti Sola. Cette épreuve fut marquée par la chute de Swapneal Rama sur Caramel King aux environs du poteau des 1100m. L’incident se produisit lorsque le représentant de l’écurie Merven trébucha après avoir clipped heels de Port Albert qui suivait en cinquième position derrière Addition, Pacman, Pole Of Cold et Just Modern. Just Modern et Tangerine qui suivaient, furent incommodés pour se retrouver encore plus en retrait derrière Just Opposite alors que Roman Splendour fermait le cortège. Tangerine commença son effort en épaisseur dans la descente et était même quatrième à 400m de l’arrivée. Roman Splendour était déjà lancé en épaisseur, tandis que Sola attendait le poteau des 300m pour déboiter Pole Of Cold. Addition ne put longtemps repousser l’attaque du coursier de l’écurie Gujadhur. Roman Splendour se montra le plus dangereux dans la ligne d’arrivée, mais il versa à l’intérieur et dut être redressé pour se contenter de la deuxième place.
Space Captain 2 ans après
Après Pole Of Cold, l’établissement Gujadhur se signala avec Space Captain qui donna beaucoup de satisfaction à son entraîneur. Ce coursier de bonne réputation avait été contraint de demeurer éloigner de la compétition durant la saison 2011 vu qu’il avait contracté un sérieux problème au tendon, mais son entraîneur s’est montré patient pour l’amener à son meilleur niveau. Auteur d’une rentrée discrète lors de la quatrième journée, Space Captain montra son meilleur visage trois semaines après pour renouer avec le succès. Divine Crusader fut le plus rapide au départ, mais Space Captain fut sollicité à son intérieur pour le condamner à l’extérieur sur les premiers 200m. A Quiet Rush se rapprocha en épaisseur pour se porter sur l’arrière main du représentant de l’écurie Perdrau qui imprima une allure régulière. Paraguayito évoluait à l’extérieur de Polar Falcon devant Drayton, Pattaya Beach, Cult Status et Sports Factor respectivement. Robbie Burke attendit patiemment l’entame de l’ultime ligne droite pour porter son attaque entre Divine Crusader et A Quiet Rush. Space Captain s’infiltra a temps, car on peut penser que le passage aurait été refermée suite à un changement de ligne de ces deux chevaux. Sous la conduite de Burke, le coursier de l’écurie Gujadhur sortit un joli coup de reins pour mettre le nez à la fenêtre avant de résister à l’assaut de Pattaya Beach.
Donné comme grand favori dans la deuxième épreuve, Ntandane n’a pas laissé tomber ses partisans pour enregistrer sa deuxième victoire consécutive à l’issue du meilleur finish. Le représentant de l’écurie Perdrau fut parmi les plus rapides au départ, mais il se laissa déborder pour s’asseoir en cinquième position coté corde derrière Double Dash qui avait sur son arrière main Il Magnifico devant Make My Grey et Handsome Bullion, tandis que Wing Man et Anti-Freeze fermaient la marche. L’élève de Patrick Merven ne partit pas sur des bases élevés, mais durcit quelque peu l’allure dans la descente. Handsome Bullion n’était jamais à son aise et était continuellement sollicité afin de demeurer à la hauteur du favori, mais lorsque le sprint fut lancé, il fut le premier à s’effacer. Il Magnifico accéléra dans la dernière courbe pour accrocher sérieusement Double Dash à l’entrée de la ligne droite. Reaz Hoolash lança Make My Grey entre les deux pour se mêler à la lutte finale, tandis que Ntandane s’amenait au milieu de la piste. Il Magnifico prit la mesure de Double Dash et semblait pouvoir faire la différence, mais Ntandane, bien qu’abusant de la largeur de la piste, sortit la meilleure accélération pour mettre tout le monde d’accord.
Doublé de Sola
Le premier 1850m de la saison a servi les desseins de Makes Me Wonder qui permit à l’écurie M. Ramdin d’enregistrer sa première victoire 2012. Certes, il n’avait pas fait preuve de tenue jusqu’ici durant sa carrière, n’ayant gagné que sur 1400m, mais ce fils de Requiem démontra qu’il avait la tenue en brillant à son premier essai sur le parcours du jour. Makes Me Wonder fut le premier leader visiblement malgré lui vu le manque d’initiative de ses adversaires. Nez au vent, il se montra quelque peu ardent dans la première ligne droite avant de se détendre lorsque Club Victor prit le relais peu avant le passage du but pour la première fois. Une fois aux commandes, le représentant de l’écurie Perdrau imprima une allure régulière et au poteau des 1000m, il comptait trois bonnes longueurs sur son plus proche poursuivant qui précédait par la même marge Frusk qui condamnait Royal Day à l’extérieur. A 4L on pouvait voir Vin d’Honneur qui fut débordé par Wincourt dans la descente. Les choses se précisèrent à 400m de l’arrivée avec une première offensive de Makes Me Wonder qui se rapprocha dans le dos du leader qu’il accrocha sérieusement à l’entrée de la ligne droite finale. L’issue ne fit pas longtemps de doute. En quelques foulées, la monture de Sola prit l’avantage pour s’en aller gagner assez facilement. Les 1850m furent bouclés en 1.54.29, ce qui constitue un nouveau class record.
Certes, le vétérinaire avait constaté qu’il avait saigné à l’issue de sa victoire lors de la journée inaugurale, mais traîté en conséquence, Imperial City a remis ça, hier, à l’issue d’une sage course d’attente signé Donavan Mansour. Bien que sa monture fut parmi les plus rapides au départ, le jockey de l’écurie Serge Henry la retint quelque peu pour laisser partir King Fahiem et Mighty Fine qui furent débordés par Legion Of Honour après 300m de course. La monture de Burke assura un rythme sélectif, mais il fut suivi comme son ombre par Mighty Fine qui était condamné à l’extérieur par les deux chevaux de l’écurie Gujadhur. Imperial City était aperçu a plus de 2L de King Fahiem au bas de la descente et précédait Pero Valiente, Franki Mercury, King Of Rock et Adeste Fidelis. Legion Of Honour aborda la ligne droite finale avec des ambitions légitimes. Mighty Fine ne put prolonger son effort jusqu’au bout. En revanche, Imperial City s’amena en force tout comme Pero Valiente un peu plus en retrait. Sous la conduite de Mansour, Imperial City refit du terrain à chaque foulée sur Legion Of Honour pour forcer la différence dans les derniers mètres. Pero Valiente se rapprocha vivement sur le tard pour compléter le podium. A noter que King Of Rock a saigné abondamment des narines et il a été décidé de le mettre à la retraite.
Auteur d’une encourageante deuxième place derrière Volacious à sa reprise, Bali Mojo a confirmé ses bonnes dispositions pour s’offrir son premier succès sous les couleurs de l’écurie Merven. Cédric Ségeon renouait avec le succès après une semaine de mise à pied et consolidait sa première place au tableau des jockeys avec 9 réalisations. Il y eut lutte pour le commandement, mais c’est finalement Eli’s Connection de son premier couloir qui s’installa en tête devant Ask The Afghan qui suivit à l’extérieur. Paul Do Mar était troisième à l’intérieur de Bali Mojo qui précéda Golden Shiek, Juan Belmonte, Wolfe Tone et Ballito Boy respectivement. Un eut droit à une bonne allure avec le représentant de l’écurie R. Gujadhur aux avants postes. Les choses se précisèrent à la route lorsque Ségeon demanda un premier effort à sa monture qu’il lança à l’extérieur de Ask The Afghan. Dans le dernier virage, Bali Mojo n’accusait plus qu’un léger retard sur le leader. Eli’s Connection se montra accrocheur, mais le représentant de l’écurie Merven se montra plus percutant pour faire la différence. Ballito Boy termina en force, mais il se contenta de la deuxième place, tandis que le favori Juan Belmonte demeura sans accélération pour prendre une décevante quatrième place.