La SSR Art Gallery à Quatre-Bornes accueille en ce moment la 7e édition du Salon d’Été, organisée par la National Art Gallery. Ouvert jusqu’au vendredi 22 mars, le salon, qui a pour thème la nature, présente la vision de 58 peintres, photographes et sculpteurs.
Fleurs d’été, papillons multicolores, oiseaux, cocotiers, maisons créoles au milieu des bois ou encore vagues s’écrasant sur le rivage ressortent de cette exposition, qui met en vedette la nature. Parmi les oeuvres exposées, celles de Nadine Jeanneton, Jean-Yves L’Onflé, Dev Chooramun, Arvin Ombika, Kavinash, Steeve Dubois…
Vision.
Avec ce thème, la National Art Gallery voulait encourager les participants à exprimer leur vision de la nature. “Je pense que c’est un thème qui concerne tout le monde. On ne voulait pas limiter la nature à la verdure. C’est aussi ce qu’il y a à l’intérieur de chaque être humain. La nature englobe aussi une grande partie de ce qui est écologique. Une des façons les plus efficaces à conscientiser les gens, c’est à travers l’émotion”, souligne Hema Sreemantoo, Documentation & Liaison Officer de la National Art Gallery.
Hommages.
Le hasard a voulu que certaines oeuvres portent le même titre, à l’instar des tableaux de Nadine Jeanneton et d’Arvin Ombika, intitulés Ode To Nature. La première nommée a exposé ce tableau aux États-Unis l’année dernière pour le compte d’une exposition organisée par l’ONU. Il s’agit d’un tableau en quatre parties où l’on découvre la nature sous différentes facettes. Pour sa part, l’oeuvre d’Arvin Ombika est quelque peu satirique et dénonce l’abattage d’arbres à travers le pays. Dans ce même registre, on signalera ToXic, le tableau de Kavinash Thomoo.
Rencontres.
Pour ceux qui exposent, c’est également l’occasion de découvrir le travail de leurs confrères et des artistes émergents. “Ce salon me permet de rencontrer d’autres artistes et de partager avec eux des émotions et des idées. Sans ce genre d’initiative, on ne découvrirait pas beaucoup d’artistes débutants”, confie Jean-Yves L’Onflé, qui a exposé un tableau intitulé Chrysalide, une création utilisant la technique mixte, un mélange de peinture et de sculpture. L’artiste a utilisé des objets de récupération pour peaufiner son oeuvre : des morceaux de bois, des feuilles de filaos et du sable.