Soixante-sept athlètes, 11 officielles et 21 artistes se rendront prochainement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour les 8e Jeux de la Francophonie, qui se tiendront du 21 au 30 juillet. Quelque 4 000 athlètes de 77 pays sont attendus pour ce grand rendez-vous sportif. Dans le cadre de cet événement, où Maurice sera en lice dans six disciplines— à savoir le football, basket-ball, lutte, Athlétisme, Tennis de table et judo et dans le volet culturel également—, le club Maurice a reçu un soutien financer de la part des entreprises privées s’élevant à Rs 805 000. La cérémonie de remises de chèques a eu lieu mardi dernier, au quartier général du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), au 8e étage du Citadelle Mall à Port-Louis.
Selon Giandev Mooteea, président de Club Maurice, les allocations de la SICOM (Rs 350 000), Céridian (Rs 200 000), ABC Motors à travers sa fondation Sir J. Moilin Ah-Chuen (Rs 100 000), Lottotech (Rs 100 000), King Savers (Rs 25 000) et DHL (Rs 30 000) viennent épauler le MJS, qui investit énormément dans la participation de la délégation mauricienne, composée d’une centaine de personnes. « Je voudrais remercier les sponsors pour l’effort qu’ils font dans la contribution financière du club Maurice, a-t-il déclaré. Grâce à ses supports, le Club Maurice contribue à son tour au MJS dans la préparation de notre délégation d’athlètes dans l’achat des équipements et dans leur team building afin qu’ils puissent participer comme il se doit à ces 8es Jeux de la Francophonie ». Et d’ajouter : « le grand rassemblement du Club Maurice se fera 8 juillet prochain à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava. »
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, n’est resté insensible à l’appui financier des firmes privées. « Votre contribution démontre l’intérêt porté à nos jeunes sportifs et artistes. Nous avons besoin de tout un chacun pour leur développement et avancement. On ne peut pas avoir des résultats si nous sommes chacun de notre côté. Nous sommes meilleurs ensemble. C’est un peu dans cet esprit là qu’on ira vers les 10e Jeux des îles de l’océan Indien. Lentement, mais surement ».
Il poursuit : « Chaque compétition à laquelle nos athlètes prendront part sera une bonne préparation pour éventuellement briller au niveau des Jeux des îles. Il est aussi important de noter que nous espérons récolter beaucoup de médailles pour les Jeux de la Francophonie, surtout que nos sportifs vont avoir en tête qu’à la fin de leur carrière, s’ils ont eu une médaille à la Francophonie, ils auront une allocation mensuelle ».
À savoir qu’une liste des participants qui défendront les couleurs mauriciennes à Abidjan a aussi été distribuée. Celle-ci comprend pour l’heure que 99 personnes. Cette liste, nous a informé l’attaché de presse du ministre, n’est nullement définitive, du fait qu’il y a quatre sportives blessées, à savoir Priscilla Morand et trois basketteuses.