Après une timide entrée en matière, l’écurie Rousset s’affirme graduellement comme un sérieux candidat à sa propre succession de championne. Après Green Keeper la semaine dernière, elle s’est offert une autre victoire principale avec Captain’s Cheer qui retrouva ses automatismes pour inscrire sa neuvième victoire avec Johnny Geroudis. Ce dernier se signala également sur Sergeant Major et Tamworth pour s’offrir son premier triplé de la saison et accentuer l’avance de son écurie au classement général. Avec des stakes money de l’ordre de Rs 613 000 remportées, l’établissement Rousset totalise désormais Rs 3 094 000 et compte une avance de Rs 240 000 sur Gujadhur qui avait pourtant pris l’avantage pendant la journée après les victoires de Snappy et Al Masri. Patrick Merven et Cédric Ségeon ont été les autres grands gagnants de ce rendez-vous avec un doublé signé Point Of Policy et City Of Choice, tandis que Brandon Morgenrood a fait briller les couleurs de l’écurie Perdrau après l’envolée de Bolting Cat.
Captain’s Cheer résiste à Royal Cgalon
En l’absence de certaines grosses pointures, une belle lutte était à prévoir dans le Grand Prix White Turf St Moritz, qui regroupait les coursiers de la C1/2 (60+) sur 1400m. C’était également l’occasion pour Super Storm d’effectuer son baptême du feu au Champ de Mars. Visiblement pas fin prêt, le nouveau crac de l’écurie Merven prit une honorable cinquième place à l’arrivée à un peu plus d’une longueur de Captain’s Cheer qui confirma ses progrès pour renouer avec le succès à l’issue d’un parcours limpide.
Western Emblem tira profit de sa deuxième ligne pour se porter en tête. Comme il fallait s’y attendre, War Of Conquest qui avait hérité d’un couloir extérieur, se rapprocha dans la première courbe pour lui disputer le commandement. Benedict Woodworth ne se laissa pas faire aussi facilement et ne lui céda la corde qu’aux environs du Tombeau Malartic. Captain’s Cheer suivait à 2L devant National Play qui était condamné à l’extérieur par Captain’s Knock devant Senor Versace, Royal Chalon, Profit Report, Super Storm et Capitaine respectivement. War Of Conquest assura une allure sélective et on savait qu’il allait payer cet effort dans l’emballage final. Les choses se précisèrent à la route lorsque Captain’s Cheer déboîta. Une fois à la hauteur de Western Emblem, ce dernier quitta les barres. Ce qui força National Play à évoluer encore plus en épaisseur. Western Emblem et Captain’s Cheer abordèrent la ligne droite finale pratiquement botte à botte, mais le représentant de l’écurie Foo Kune ne put soutenir la comparaison face à la monture de Geroudis. Le danger vint de Captain’s Knock, mais il n’obtint pas le passage à l’intérieur de son compagnon d’écurie et dut être repris à l’extérieur afin de pouvoir prolonger son effort. A cet instant de la course, Royal Chalon se montra le plus menaçant, se rapprochant vivement à la corde, mais Captain’s Cheer avait assez de réserves pour contrer cette attaque jusqu’au bout. Western Emblem conserva la troisième place devant Captain’s Knock. Super Storm conclut honorablement pour prendre la cinquième place à 1.20L du vainqueur. Captain’s Cheer fut crédité de 1.23.82. Ce qui constitue le meilleur temps cette saison sur 1400m.