Le Club Maurice a mis le cap sur la Côte d’Ivoire ce matin en vue des 8es Jeux de la Francophonie. Cette compétition se tiendra du 21 au 30 du mois courant. La délégation mauricienne est représentée dans six disciplines : l’athlétisme, le basket-ball féminin, le football, le judo, la lutte et le tennis de table. Il est composé de 52 athlètes, 14 dirigeants et une vingtaine d’artistes.
Ayant récolté quatre médailles de bronze à Nice en 2013, toutes dans des épreuves individuelles, à savoir l’athlétisme et la lutte par l’entremise de Jessika Rosun (javelot), Guillaume Thierry (decathlon), Jonathan Permal (200m) et la lutteuse Joyce Milazar, le Club Maurice aura pour but de faire mieux.
Les meilleures chances seront forcément en athlétisme et au judo. Au niveau de l’athlétisme, Jessika Rosun, qui a récolté le bronze en 2013, tentera une nouvelle fois de monter sur le podium. « Je souhaite en premier lieu faire mieux que ma marque personnelle, qui est de 52,38 m. La compétition sera certainement de haut niveau, car pas mal de bonnes performances ont été réalisées depuis le début de l’année », nous dit-elle. Par ailleurs, elle dit espérer « que tout sera déjà prêt à notre arrivée. » D’autres athlètes tels que Jean Yan Degrace (100m) et Bernard Baptiste (poids) pourront entrevoir une chance de médaille.
La judokate, Christiane Legentil sera un autre espoir de médaille pour la délégation mauricienne. La Rodriguaise sera engagée en -52 kg. Ayant terminé à la cinquième place à Nice, elle a pour objectif cette fois de monter sur le podium.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, fera également le déplacement à ces Jeux.