Les médaillés et entraîneurs mauriciens aux derniers Jeux des îles de l’océan Indien aux Seychelles se sont partagé le pactole de Rs 3 429 000 de primes offertes par le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Club Maurice. Cette cérémonie de récompenses s’est déroulée en présence du Premier ministre, Navin Ramgoolam, hier au Centre international Swami Vivekananda à Pailles.
C’était l’occasion pour le chef du gouvernement de rappeler les efforts et sacrifices effectués par les athlètes mauriciens pour faire flotter haut le quadricolore dans le ciel seychellois. « C’est dans ces moments que nous constatons la fierté d’être Mauricien. J’ai remarqué que quand nous sommes à l’étranger, nous nous comportons comme une seule famille et une seule nation. Une fois au pays, nous notons un repli identitaire. Pourquoi ? Il faut réfléchir à ça », a-t-il fait ressortir.
Navin Ramgoolam a aussi énuméré les différents soutiens financiers apportés aux athlètes mauriciens tout en rappelant que le budget du MJS a connu une hausse de 75% de 2004 à ce jour, passant de Rs 224 M à Rs 391 M. Il reconnaît qu’en investissant plus dans le sport, les résultats suivront davantage. Il a conclu son discours en soulignant ses espoirs dans la jeunesse mauricienne.
« Quand je me suis engagé en politique, j’avais une mission. Je veux laisser un héritage aux jeunes qui croient dans l’effort et non des passe-droits, un pays propre et moderne basé sur les principes et l’unité nationale. Et le sport est une solution pour les problèmes sociaux. C’est une véritable école de la vie. On ne devient pas champion du jour au lendemain, comme l’a bien fait remarquer le boxeur Mohamed Ali. In order to reach the top of a mountain, you have to climb every rock. »    
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a une nouvelle fois félicité les athlètes mauriciens qui ont brillé à Mahé tout en y évoquant les moments intenses vécus. « Si nous avons eu beaucoup de satisfactions, il est aussi vrai que les résultats n’ont pas suivi dans quelques disciplines. C’est primordial de regarder vers l’avenir et de nous asseoir à la même table pour tirer les leçons du passé et préparer dès maintenant les prochains JIOI afin d’être plus forts dans quatre ans. »
À noter que Maurice a récolté 157 médailles à Mahé dont 38 or, 65 argent et 54 bronze. La nageuse Heather Arseth s’est taillé la part du lion avec un chèque de Rs 107 000 pour trois médailles d’or et autant d’argent. L’haltérophile Shalinee Valaydon s’est vu remettre une somme de Rs 90 000. Par ailleurs, d’autres athlètes qui ont brillé sur le plan continental ces derniers mois ont aussi été récompensés, à l’image des triathlètes, des judokas et des handisportifs.