À deux semaines des 8es Jeux des îles de l’océan Indien, le Club Maurice continue de récolter des fonds. Ses deux derniers partenaires en date se nomment Ireland Blyth Ltd (IBL) Foundation, à la hauteur de Rs 500 000, et Swan Group Foundation, Rs 250 000. Le total du montant engrangé jusqu’ici s’élève à Rs 15 M.
La satisfaction est totale pour le président du Club Maurice, Giandev Moteea, comme il l’a déclaré lors de la cérémonie de remise de chèques, hier au 3e étage du Emmanuel Anquetil Building, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, et des cadres de ces deux compagnies, le Chief Executive Officier d’IBL, Nicolas Maigrot, et celui du Swan Group, Louis Rivalland.
« Je pense que nous avons accompli notre tâche en récoltant Rs 15 M. Et je remercie tous ceux qui ont cru en nous dont IBL Foundation qui s’était déjà manifestée depuis quelque temps, alors que le Swan Group est un nouveau donateur. Je crois que nous avons fait notre part à travers des actions visant à améliorer la performance de nos athlètes à Mahé. La balle est désormais dans leur camp », a fait ressortir Giandev Moteea, qui a aussi évoqué les cinq grands axes dans l’utilisation de ces fonds.
Nicolas Maigrot a souligné, lui, que le compte à rebours a déjà été enclenché en ce qu’il s’agit du rendez-vous seychellois, tout en rappelant les mois d’entraînement des athlètes pour être au top le jour J. « IBL a toujours répondu présent dans le développement de Maurice, qui passe aussi par le sport. Nous voulons également être partie prenante pour faire de Maurice l’étoile de l’océan Indien », a-t-il poursuivi.
Louis Rivalland a de son côté ajouté que le sport est un élément qui réunit tout le monde. « Il y a un grand élan et des efforts pour préparer ces Jeux dans des conditions maximales. Nous avons voulu apporter notre soutien à cette ferveur nationale. Notre contribution sera à deux volets, à savoir avec ce don de Rs 250 000 au Club Maurice et l’autre, des récompenses d’une valeur de Rs 250 000 à certains médaillés à travers des polices d’investissements. »
Des engagements qui réjouissent le ministre Devanand Ritoo, qui a tenu à saluer ces initiatives. « Je remercie tous ceux qui se sont joints à cette grande aventure dont les derniers venus, à savoir IBL et Swan Group. Les Jeux sont très importants et c’est à travers le sport que nous aurons l’unité nationale. Nous avons été avant-gardistes en instituant ce comité Club Maurice. Alors que d’autres peinent à récolter de l’argent, nous avons le soutien financier du secteur privé. C’est la crédibilité du Club Maurice qui fait la différence », a-t-il affirmé.
Le ministre des Sports a aussi rassuré les partenaires que les fonds obtenus sont utilisés à bon escient pour mettre les sélectionnés mauriciens dans des conditions idéales. « Nous avons créé cet engouement et je sens que nous allons récolter pas mal de médailles. Nous sommes fin prêts. »