C’est ce lundi 9 novembre que le coup d’envoi sera donné pour la première édition des Gecko Games à Maurice. Pendant cinq jours, des écoles des Îles Vanille se rassembleront autour d’activités sportives et culturelles. Elles seront cinq équipes mauriciennes, une de Rodrigues, sept de La Réunion, deux de Mayotte et deux de Madagascar à participer à ce grand moment d’échange et de partage.
Parmi les activités sportives qui seront disputées durant ces jeux : l’athlétisme, le beach-volley, le speedminton, le tennis-volley, les sports de raquette de Maurice et des Îles Vanille, des activités nautiques (paddle, kayak, palme/masque/tuba, bateau à fond de verre). Du côté de la culture, la gastronomie mauricienne, l’art graphique et chorégraphique, la langue mauricienne à travers des contes créoles, l’histoire et le patrimoine mauriciens seront mis en avant à travers des activités ludiques.
En plus des médailles et trophées qui seront offerts aux vainqueurs, chaque participant repartira gagnant d’une expérience de vie particulière, souligne Marie-Anne Bourguignon, enseignante d’éducation physique et sportive à mission de conseil pédagogique de la zone océan Indien et initiatrice du projet. Les participants bénéficieront du soutien et de l’encouragement de la judokate Christiane Legentil, de l’athlète Stephan Buckland et du cycliste Yannick Lincoln, la marraine et les parrains des Gecko Games.
Avec plusieurs activités, des échanges et des partages autour de valeurs universelles, les Gecko Games se présentent comme un grand rassemblement de jeunes d’une identité commune mais de cultures différentes.