Quatre ans de cela, aux 8es Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) aux Seychelles, la sélection féminine avait créé la surprise en remportant la médaille de bronze en battant les Seychelloises 74-46. Pour ces 9es jeux, les Mauriciennes comptent être sur le podium encore une fois.
La sélection féminine a été tirée dans la poule A en compagnie de Mayotte et des championnes en titre Madagascar, deux prétendantes sérieuses au sacre. Mais La Réunion fait figure d’épouvantail. En amont de son énorme progrès, elle évoluera dans son fief au Complexe sportif municipal, Le Port. Elles seront difficiles à battre. D’ailleurs, les Réunionnaises ont démontré l’étendue de leur talent lors de la tournée des Mauriciennes dans leur île.
En deux confrontations, elles ont humilié les joueuses de Charles Tassin le nouveau Directeur technique national (DTN) avec plus de 30 points d’écart pour le premier match et 50 points pour le deuxième. Selon le coach Ruben Batterie, « La Réunion et Madagascar évoluent à un niveau supérieur. Nous irons à l’île soeur pour monter sur le podium pour la médaille de bronze comme en 2011. Pour atteindre notre objectif, nous mettons l’emphase sur le mental, qui est l’une de nos faiblesses ».
Pour y remédier, les sélectionnées seront mises à l’épreuve. « Pendant une semaine, elles participeront à des entraînements intensifs avec l’équipe masculine avec qui elles disputeront des matches également. Cela a pour but, de consolider l’esprit d’équipe dans la combativité. Et une fois de plus, nous compterons sur l’expérience de la capitaine Corinne Somauroo, pour mener cette équipe à bon port », nous confie notre interlocuteur qui est joint dans ses propos par le DTN français.
Selon le coach, Somauroo qui  est à son quatrième rendez-vous indianocéanique, est l’âme de cette  équipe. « Elle est une habituée des JIOI. Elle possède des qualités qui peut aider l’équipe à remporter la victoire à La Réunion. C’est une battante et une fonceuse. De plus, elle ne baisse jamais les bras. Elle est une exemple à suivre pour ses jeunes quo-équipières qui seront à leurs premiers jeux », avance Batterie avant d’ajouter qu’elle sera assistée par Anoutchka Josselin.