L’Association mauricienne de Boxe avait réalisé une grosse performance aux Jeux de 2011 aux Seychelles en qualifiant sept de ses boxeurs en finale. Toutefois, seuls Ludovic Bactora (-51 kg) et Richarno Colin (-64 kg) étaient montés sur la plus haut marche du podium. Cinq médailles d’argent avaient été récoltées et deux de bronze, alors que Maurice avait le potentiel pour aller chercher d’autres médailles d’or avec les Bruno Julie et autres James Kennedy St Pierre. Malheureusement, l’équipe mauricienne avait dû s’incliner devant un arbitrage moyen. Dans une semaine, les choses seront compliquées et qu’on le veuille ou non, il sera difficile de faire mieux, d’autant que St Pierre  n’a pas été autorisé à participer à ces 9es Jeux par la AIBA (Association international de Boxe) Professionnal Boxing .
James Kennedy St Pierre hors du coup, que reste-t-il comme boxeur pouvant aller chercher le précieux métal ? Ludovic Bactora qui boxe désormais en moins de 52 kg est de ceux qui peuvent aspirer à quelque chose dans cette compétition. Il n’empêche que sa tâche ne s’annonce guère facile dans une catégorie où est également inscrit le Réunionnais Marcus Gévia, vice-champion universitaire 2013 et champion de France. Devant son public, ce dernier sera un des favoris et ce n’est certainement pas le staff technique qui nous dira le contraire quand on sait dans quelle condition les Mauriciens ont perdu des finales face aux Seychellois, il y a quatre ans.
Richarno Colin peut également doubler la mise chez les moins de 64 kg. Il a les moyens de le faire et ce, de par sa grosse expérience. S’il y a deux autres boxeurs qui peuvent prétendre à réaliser une bonne performance, ils sont bien Jean-Luc Rosalba (-69 kg) et Merven Clair (-75 kg). Ces deux boxeurs étaient d’ailleurs en concurrence pour occuper la catégorie des moins de 69 kg. En revanche, ce sera quelque peu compliqué pour John Colin chez les moins de 60 kg, car il aura à faire face au Réunionnais Eric Dagart, médaillé d’or aux Seychelles, et le Seychellois Andrique Alisop, qui,lui, avait été  médaillé d’or chez les moins de 56 kg. Il avait battu Bruno Julie en finale.
Pour préparer ces 9es Jeux, l’entraîneur national Judex Bazile a pu compter sur une équipe de jeunes et a aussi l’occasion de participer au tournoi de la Zone 4 en Afrique du Sud. Une compétition au cours de laquelle Maurice avait remporté deux médailles d’argent grâce à Richarno Colin et Cédric Olivier et une de bronze grâce à Jacques Raphaël. Par la suite, la sélection nationale s’est préparée au centre national à Vacoas et a pu profiter, dans un premier temps, de la présence d’une équipe du Sri Lanka. Lors de ces deux dernières semaines, un stage commun s’est tenu avec une équipe indienne composée de dix boxeurs. Trois tests matches ont pu être organisés et ce, à la satisfaction du staff technique nationale.
Soulignons que depuis un peu plus d’un mois et demi, l’équipe de Maurice bénéficie de l’expertise d’un directeur technique national, en la personne du Cubain Roberto Chavez Ibanez. Une présence qui, selon Judex Bazile, a galvanisé davantage de groupes et apporté une nouvelle motivation, voire détermination. L’équipe est confiante et il ne reste plus qu’à espérer que les dix sélectionnés puissent se montrer à la hauteur de la situation, afin d’essayer de retourner une situation compliquée en leur faveur.