Deux badistes de l’équipe nationale, Julien Paul et Aatish Lubah, se trouvent en Malaisie depuis plus d’une semaine en compagnie du nouveau directeur technique national, le Malaisien Raymond Stevon, pour un mois d’entraînement et de matches dans le cadre de leur préparation en vue des Jeux des îles (1er-9 août) à La Réunion. Le reste de l’équipe nationale devrait par la suite effectuer une tournée au même endroit avec les deux joueurs.
Les deux badistes sont partis depuis lundi de la semaine dernière et seront de retour le 31 mars avec le technicien malaisien. Ce dernier les a accueillis au centre d’entraînement de Kuala Lumpur où il exerçait comme head coach pendant sept ans avant de débarquer à Maurice le 23 février dernier pour assumer ses nouvelles fonctions.
À ce titre, on peut dire que le Malaisien a virtuellement accepté ses nouvelles conditions d’embauche qui ont été discutées avec le MJS avant qu’il ne reparte en Malaisie vers la fin de février après une semaine d’essai.
« Les joueurs sont extrêmement satisfaits de l’avoir comme DTN, y compris ceux qui réclamaient encore jusqu’à récemment l’Indonésien Tony Wahyudi (renvoyé fin décembre par l’AMB après huit mois). Ils réalisent sans doute que Raymond Stevon est meilleur », constate Raj Gaya, vice-président de l’Association mauricienne de badminton.
C’est au retour des deux badistes de Malaisie que la tournée de l’intégralité de l’équipe nationale sera envisagée. Celle-ci se compose déjà de l’ossature de la sélection mauricienne qui sera désignée officiellement vers juillet. On y retrouve chez les hommes Julien et Christopher Paul, Aatish Lubah, Kiran Baboolall et Sahir Edoo, et chez les dames Kate Foo Kune (France), Yeldy Louison, Nicki Chan Lam (Angleterre), Shama Aboobakar. La cinquième place restante reviendra à l’une des trois juniors entre Aurélie Allet, Shaama Sandooyea et Rheeya Dookee.
On apprend également que quelques badistes français du club Issy-les Moulineaux, où évolue Kate Foo Kune, sont très intéressés à venir dans l’île pour deux semaines de stage précédant les Internationaux de Maurice prévus en juin. Ils serviront de sparring-partners à l’équipe mauricienne en vue de cette échéance et ultérieurement en vue des JIOI.
Les négociations sont actuellement en cours par l’entremise de Kate Foo Kune. Elles seront par la suite menées auprès du MJS vu que les joueurs français chercheraient à obtenir une remise de 50% sur les billets d’avion.