C’est fait. La sélection mauricienne qui représentera le pays aux prochains Jeux des îles (1er-9 août) est connue depuis hier après-midi.
L’Association mauricienne de badminton a arrêté une liste de douze badistes, six de chaque genre, sous les recommandations du directeur technique national, l’Indonésien Annas Jauhari. Cette équipe aura la lourde tâche de ramener dans quelques semaines les sept médailles d’or en jeu à l’île soeur.
Au fait, ce sont les joueurs qui étaient déjà les plus probables qui ont été retenus après leur passage aux Internationaux de Maurice Yonex tenus la semaine dernière (11-14 juin). Suivent dans l’ordre Julien Paul, Aatish Lubah, Christopher Paul, Sahir Edoo, Shaheer Ramrakha, Yoni Louison (réserviste : Kiran Baboolall), Kate Foo Kune, Yeldy Louison, Shama Aboobakar, l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam (Angleterre), Aurélie Allet, Reeha Dookhee (réserviste : Shaama Sandooyea).
S’il y avait toujours une hésitation à désigner les cinquième et sixième éléments de chaque équipe, le DTN a lui tranché dans le vif en se basant sur les données qu’il aura recueillies depuis qu’il est arrivé vers le milieu du mois dernier.
« Nous nous sommes concertés et il a expliqué les raisons qui justifient sa décision. Il est là depuis à peine un mois. Il a vu et suivi les joueurs en compétition et à l’entraînement. Le point le plus important qu’il a retenu est sans doute la capacité à gagner des matches et d’autres critères tels l’assiduité, la régularité et encore l’intelligence du jeu, soit la capacité de pouvoir ajuster le jeu en fonction de l’adversaire », explique le vice-président de l’association, Raj Gaya.
Ce matin, les joueurs ont été mis au parfum. Cela en fonction du camp d’entraînement que la sélection compte effectuer du 1er au 27 juillet en Indonésie. Par contre, l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam, qui ne fera pas partie du stage d’affûtage, rejoindra la sélection à Maurice le 25 juillet pour s’entraîner ensemble jusqu’au jour du départ pour l’île soeur.
Il est un fait que cette sélection a été constituée sans considérer l’état d’âme des joueurs, cela par rapport à l’enjeu et la taille de l’objectif. « Si certains sont déçus, on n’y peut rien. Toute considération personnelle qu’il pourrait y avoir envers les uns et les autres a été mise de côté. Ce qui compte, c’est la médaille d’or », conclut Raj Gaya.
La sélection mauricienne
Hommes : Julien Paul, Aatish Lubah, Christopher Paul, Sahir Edoo, Shaheer Ramrakha, Yoni Louison (réserviste : Kiran Baboolall),
Dames : Kate Foo Kune, Yeldy Louison, Shama Aboobakar, l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam (Angleterre), Aurélie Allet, Reeha Dookhee (réserviste : Shaama Sandooyea)