Le golf mauricien était à l’honneur lors de la 9e édition des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) qui s’est tenue du 1er au 9 août à La Réunion. Les spécialistes de la petite balle blanche ont ainsi ramené deux médailles d’or et une d’argent, volant la vedette aux autres îles de la région. Belle performance.
Décidément, Maurice a également sorti le grand jeu en démonstration. On se souvient que les cavaliers mauriciens avait remporté deux médailles d’or à Saint-Pierre en équitation. Autant dire que les golfeurs mauriciens avaient à coeur de sortir une prestation de haute volée pour faire honneur à la discipline. Ce sont les dames qui se sont distinguées en montant sur la plus haute marche du podium en individuel par l’intermédiaire de Nathalie Serret ainsi que dans la compétition par équipe (Nathalie Serret et Béatrice d’Arifat). « Un chassé-croisé a eu lieu entre les Mauriciennes et les Réunionnaises en individuel comme dans la compétition par équipe et ce, du premier au dernier jour. La différence s’est faite sur les derniers trous avec un dénouement extraordinaire », a fait ressortir un représentant de  la Mauritius Golf Federation (MGF).
En effet, en individuel, Nathalie Serret a été la plus régulière sur les quatre tours avec un total de 341 points. La Réunionnaise Marine Depalmas a terminé deuxième (350 points) alors que la troisième place est revenue à la Malgache Christiana Ratsimbazafy (353 points). Dans la compétition par équipe, Serret et d’Arifat ont remporté la palme avec un total de 337 points devant La Réunion (348 points) et Madagascar (358 points) respectivement. Du côté des messieurs, l’équipe composée  de Vishnoo Seeneevassen, Ludovic Bax, Phil Minkley et Rakesh Channoo est revenue à Maurice avec l’argent autour du cou. « C’était les Réunionnais qui tenaient le bon bout après les deux premiers tours. Le troisième tour a permis à l’équipe mauricienne de revenir à quatre coups grâce notamment à une carte exceptionnelle de 67 (-5) de Vishnoo Seeneevassen. Mais à l’issue de la quatrième journée, c’est La Réunion qui a fait la différence pour conserver le fauteuil de leader avec 890 points, Maurice conservant la deuxième position avec 905 points devant les Seychelles qui totalisent 928 points », souligne la MGF.
Ludovic Bax, en individuel, a terminé à la quatrième place avec 299 points, soit à un point de la troisième place. « Ces bons résultats sont encourageants pour les prochaines échéances, le All Africa Team Championship au Kenya au mois d’octobre mais également pour les actions menées pour le développement du golf à Maurice, plus particulièrement chez les jeunes ». Le golf mauricien a démontré sa qualité et les résultats furent à la hauteur des ambitions de la MGF, dont l’action menée localement permet une représentativité internationale.