Les dix pongistes sélectionnés pour défendre le quadricolore national aux 9es Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) à La Réunion (1er-9 août) sont désormais connus. Chez les hommes, pas de surprises à signaler avec la présence de Wasiim Gukhool, Allan Arnachellum, Rhikesh Taucoory, Brian Chan Yook Fo et Akhilen Yogarajah. Du côté des filles néanmoins, l’on retiendra que Pratna Jalim et Ruqayyah Kinoo se sont frayé un chemin dans l’équipe aux côtés de Widaad Gukhool, Isabelle Chowree et Caroline Ramasawmy.
Pratna Jalim (14 ans) et Ruqayyah Kinoo (17 ans) ont connu une ascension fulgurante, elles qui prendront part à leurs premiers JIOI cette année. « Elles ont mérité leurs places en sélection. Pratna (Jalim) a été impressionnante lors du World Junior Circuit ainsi que lors des Championnats d’Afrique cadets à Maurice. Ruqayyah (Kinoo) s’est également distinguée, notamment lors des Jeux de la CJSOI aux Seychelles en décembre dernier en remportant l’or en simple dames », explique l’entraîneur nationale, Rajessen Desscann.
Pratna Jalim sera également la seule pongiste féminine à avoir obtenu son ticket pour représenter Maurice au World Cadet Challenge à Dubaï au mois d’octobre. Caroline Ramasawmy et Sheetul Goodur ont par ailleurs été départagés. « Nous avons dû faire un choix au sein du comité technique de la fédération et cela s’est porté sur Caroline (Ramasawmy). Nous avons eu recours aux règlements de l’International Table-Tennis Federation (ITTF) pour faire la différence », souligne Rajessen Desscann.
Pour rappel, les critères de sélection (hommes et dames) sont basés sur trois compétitions : Championnats de Maurice (décembre 2014), Beryl Rose Open et Mavericks Open 2015. « Les joueurs qui ont accumulé le maximum de points lors de ces trois compétitions ont gagné leurs places pour la sélections. En ce qu’il s’agit des expatriés, nous avons pris en compte les rapports que ces derniers nous ont soumis et c’est dans cette optique que nous avons effectué notre choix. Je tiens à préciser que cette sélection a été faite dans la plus grande transparence », fait ressortir le coach national.
Toujours chez les filles, notons la non-présence de Déborah Wong, médaillée d’argent en double dames aux côtés de Widaad Gukhool lors des derniers JIOI aux Seychelles. Du côté masculin, pas de surprise à signaler. Akhilen Yogarajah, jeune et talentueux pongiste évoluant en France, sera l’un des chefs de file de la sélection aux côtés de Rhikesh Taucoory et de Brian Chan Yook Fo. Ces deux derniers sont d’ailleurs des joueurs expérimentés, eux qui prendront part à leurs quatrièmes JIOI à La Réunion. « C’est le meilleur groupe mis en place. Un amalgame de sang neuf et d’expérimentés qui seront à surveiller », précise Rajessen Desscann. Yogarajah et Wasiim Gukhool feront quant à eux leur baptême de feu à ces Jeux.
Billy Chan Yook Fo et Jason Pontoise seront par ailleurs les réservistes tout comme Wong et Sheetul Goodur chez les dames. Le grand absent est Leo Lievrot qui ne pourra prendre part à ce grand rendez-vous en raison d’un problème d’ordre administratif. Rajessen Desscann se veut toutefois rassurant, « Il pourrait être amené à intégrer la sélection qui disputera les Championnats d’Afrique des -21 ans l’année prochaine ». On se souvient qu’en 2011 aux Seychelles, Maurice était rentrée au pays avec trois médailles d’or (par équipes hommes & dames et en double mixte), une d’argent et deux de bronze.
« Nous avons comme objectif de faire mieux que l’année dernière. L’équipe est motivée et a hâte de faire ses preuves », évoque notre interlocuteur. L’opération de la chasse aux médailles se poursuit puisqu’un départ sera programmé très bientôt pour les pongistes pour un stage à l’étranger.