Le leader du ML, Ivan Collendavelloo

« Le 14, c’est une circonscription à problèmes. Azordi nou finn vinn dan leker Bambous kot ena problem. Nou finn vinn la pou rezoud zot problem », a déclaré Ivan Collendavelloo, leader du ML, qui tenait un congrès nocturne ce vendredi 19 octobre au complexe NHDC de Bambous (Geoffroy).

« Nou finn regle zot problem delo sa semenn-la. Nou pe ed dimounn no 14. Zot finn tro soufer », a-t-il ajouté.

Egalement présents à ce congrès : Irvin Collendavaloo, le fils du leader du ML, Mike Mangard, conseiller municipal de Vacoas/Phoenix, et Eddy Boissezon, ministre et député de Vacoas/Phoenix.

Avant que ne débute le congrès, des adhérents au ML ont traversé le complexe NHDC pour encourager les habitants à sortir de chez eux et venir assister au rassemblement. Eddy Boissezon s’est d’ailleurs réjoui de l’engouement de l’assistance.

« Votre présence ce soir confirme que vous avez confiance qu’il y a un gouvernement qui travaille pour vous », a-t-il déclaré. « Dans toutes les circonscriptions nous sommes très bien accueillis et nous en sommes satisfaits. Nous sommes des libérateurs. Kot ena problem, ML pou prezan. Kot ena lasoufrans, ML pou la ».

D’autre part, le leader du ML a pointé du doigt l’ancien gouvernement « ki finn fer politik pou zot mem » et qui « pa finn fer politik pou dimounn ». Lui considère que son gouvernement « ena proze pou tou sirkonskripsion », faisant notamment référence aux panneaux solaires installés entre autres au no 14.

Il a aussi fait allusion à la récente déclaration du Premier ministre, Pravind Jugnauth, concernant une éventuelle hausse de la pension de vieillesse. « Nou gouvernman pa per pou met larzan pou nou gran dimounn. Nou anvi ki nou bann gran dimounn ena enn bon nivo de vie ».