Le projet communautaire « A Call for Action », lancé le samedi 1er juin, permet d’offrir aux jeunes du RYC Girls et du RYC Boys l’opportunité d’avoir accès au programme de guide et du scoutisme. L’objectif : acquérir des valeurs et des compétences de vie qui les aideront dans leur développement physique, mental et spirituel afin de devenir des citoyens responsables.

Le lancement du programme a eu lieu à Beau-Bassin en présence de Barlen Vyapoory, le président de la République par intérim.

Le guidisme et le scoutisme constituent un mode de vie qui aide, entre autres, à contrer les comportements antisociaux des jeunes, davantage exposés aux maux sociaux modernes dont compris les drogues synthétiques, les rapports sexuels non protégés, les grossesses précoces, l’intimidation et la cybercriminalité. 

À cet effet, une équipe de guides, de chefs et de scouts organise des réunions et des activités hebdomadaires dans deux centres sur la base des quatre modules, à savoir le développement personnel, la créativité, les valeurs et citoyenneté.

Le programme est proposé à des jeunes âgés de 12 à 16 ans. Ils sont encouragés à se joindre à un groupe de guides ou scout dans leur localité respective à leur sortie du RYC.

Pour Emilie Brissonnette, cheftaine dans le groupe de la 1st Lower Plaines Wilhems et responsable du module de Développement personnel, ce projet permet aux jeunes de mieux se connaître, d’apprendre à travailler en équipe et de découvrir le monde du scoutisme.

Emilie Brissonnette à gauche.

« Le but de ce programme est que le jeune ne se retrouve pas perdu après sa sortie du RYC. Il peut ainsi se tourner vers le scoutisme. Étant donné que je suis déjà membre d’un groupe de scouts, je me suis dit pourquoi pas toucher d’autres jeunes qui n’ont pas la possibilité d’en faire partie. Et à chaque rencontre, on sent qu’on les apporte un plus », affirme la cheftaine membre de la 1st LPW depuis 17 ans.

Ce projet en continue, d’une durée d’un an, a été parrainé par l’ambassade des États-Unis dans le cadre du programme spécial d’auto-assistance en vue de l’intégrer au programme de réhabilitation du centre.