Les hommes de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Port-Louis ont saisi mardi environ Rs 2,5 M en espèces et plus de Rs 300 000 de drogue lors de deux opérations. Sur la base de certaines informations, l’équipe de l’inspecteur Lepois a en effet effectué une descente à Candos, et plus exactement au domicile de Satya Narendra Moorgawa, un manager de 31 ans dont le train de vie intriguait les enquêteurs. Sans compter que des individus louches rodaient souvent non loin du domicile du suspect.

Dans la maison du manager, la police a mis la main sur 13,3 g de haschich, d’une valeur marchande de Rs 40 000, 6,13 g de cannabis (Rs 3 700), 3,9 g de méthamphétamine (Rs 3 900) et cinq tablettes de LSD (Rs 5 000). En sus de cela, les enquêteurs ont retrouvé dans la chambre plusieurs liasses de billets en différentes devises, soit Rs 1 559 350, 1 100 euros (environ Rs 33 000) et 5 905 dhiram (Rs 59 050). Interrogé sur la provenance de cet argent, Narendra Moorgawa est resté silencieux. La police le soupçonne d’être un important dealer travaillant pour un réseau de drogue. Le suspect a été inculpé sous des accusations provisoires de trafic de drogue et de blanchiment d’argent. Il demeure en détention préventive.

Par ailleurs, l’équipe de l’inspecteur Seevanandee, de l’ADSU de Flacq, a perquisitionné la maison de Yashveer Prayag, un planteur de 40 ans, à Quatre-Bornes. La police avait eu des renseignements à l’effet que le suspect cultivait du cannabis, qu’il revendait ensuite. Chez lui, les enquêteurs ont découvert deux sacs de billets totalisant Rs 1 million, ainsi qu’une machine à compter les billets et 13 sachets de drogue synthétique, dont la valeur marchande est estimée à Rs 295 000. Questionné sur la provenance de l’argent retrouvé à son domicile, le suspect a dans un premier temps affirmé que celui-ci provenait d’une compagnie agricole lui appartenant, mais ses explications n’auront pas convaincu les enquêteurs. Le suspect a été arrêté et inculpé de « possession of dangerous drug for the purpose of selling » et de « money laundering ».