ALAIN JEANNOT

À Ambience Mall, un immense centre commercial qui se trouve à Delhi et qui ferait pâlir ceux des grandes villes occidentales, j’ai été interpellé par une belle représentation de Gandhi côtoyant les grands magasins. Cependant, je me suis demandé si le Mahatma apprécierait de trôner dans cette arène de la consommation globalisée, scintillant des couleurs prisées venant de l’étranger. L’ambiance est certes festive, mais cette compulsive consommation contribue-t-elle au bonheur de tous ? D’autant plus que nous considérons que la Grande Péninsule occupe la 146e place parmi les 156 pays participant au rapport mondial du bonheur des Nations unies de l’année 2019.

Il n’est pas surprenant lorsque l’on sait qu’environ 700 millions de personnes ne disposent pas de toilettes en Inde ! Cette situation est aussi contradictoire que l’indice du bonheur lui-même, puisque les pays nordiques, qui se hissent aux premiers rangs du classement, sont paradoxalement ceux qui affichent un taux important de suicide et d’utilisation d’antidépresseurs !

Quel destin à géométrie variable ? C’est à perdre son latin ! Et si la véritable félicité se trouvait dans l’équilibre entre le développement, la sécurité et la… spiritualité ?
Cette dernière serait-elle le chaînon manquant dans les pays du Nord ?
Qu’en savons-nous ?

Ce n’est pas le grand sourire édenté du Mahatma qui suggérera le contraire !
Bonne et heureuse année 2020 !