RAFAL (Royals & Friends Action Line)

Depuis des années, les choses ne tournent pas rond à l’Université de Maurice (UoM). Il y a eu le départ du Vice-Chancellor Morgan car, apparemment, un certain ministre voulait tout avoir sous son contrôle. Il aurait voulu s’occuper du day-to-day running de l’université au lieu de se concentrer sur les Policy Decisions. Il y eut, pour des raisons bancales et farfelues, le départ forcé d’Indurlal Fagoonee, un professeur respecté et toujours à l’écoute des étudiants. Récemment, il y a eu ce clash entre l’administration et les étudiants concernant les heures d’ouverture de la bibliothèque de l’Université de Maurice.

Ce n’est pas la première fois que des problèmes surgissent entre les étudiants et l’administration. Tout le monde, dans un système universitaire, doit savoir que c’est surtout après les heures de classe, ou autres cours, que les étudiants vont entreprendre leurs recherches à la bibliothèque – là où, en toute quiétude, ils peuvent trouver les livres, revues et autres documents qu’il leur faut pour compléter ou peaufiner essais, thèses et dissertations.  Quand on est si absorbé, en plein dans des recherches universitaires, on arrive même à oublier l’heure des repas! Et on bosse et on bosse jusqu’à fort tard. Dans bien des pays, les bibliothèques restent ouvertes jusqu’à minuit, excepté peut-être le samedi. Parce que le samedi soir, c’est pour se défouler, loin des livres – cinéma, restaurant, discothèque, concerts…

Ce qu’il manque peut-être à l’UoM, ce sont des emeritus Professors – des professeurs qui ont fait leurs preuves, qui connaissent bien leurs domaines et qui ont toujours eu des relations cordiales avec les étudiants. Ils peuvent beaucoup apporter au système en place. Ce sont des sages qui seront à l’écoute de l’administration, du personnel enseignant et des étudiants. Ils pourront agir comme un “buffer” pour désamorcer des situations conflictuelles. En général, un emeritus Professor ne passe que quelques heures par semaine à l’université. On met à sa disposition une salle où il peut travailler, discuter et recevoir des étudiants. Son expérience étendue de la sphère universitaire lui permet de trouver des solutions à pas mal de problèmes.

Les emeritus Professors donnent de leur temps à titre bénévole, car il s’agit d’une belle opportunité pour un partage de connaissances dans un univers qui leur plaît! Nous pensons que certains des professeurs, qui avaient jadis travaillé à l’UoM et qui sont maintenant à la retraite, accepteront volontiers cette position de prestige, bien que non-rémunérée. Ces emeritus Professors pourront bien aider les étudiants et le staff en leur prodiguant conseils et encouragement. Peut-être même qu’ils, ou elles, profiteront de cette situation pour apporter un peu plus d’éclairage dans certaines recherches académiques – pourquoi pas? Après tout, « au choc des idées jaillit la lumière! » Pourvu que la politicaille ne s’en mêle pas…

* ‘An emeritus is a retired college professor. When a professor stops teaching, he/she might be given the title of emeritus, which basically means he/she can still be remembered as a successful professor. It is a prestigious award and is not therefore conferred lightly.’ (Wikipedia)