VEENA PULTON

“When we are able to accept that life is how it is, not as we think it should be, we are able to go from “dukkha” (suffering) to “sukkha” (happiness).” – Sa Sainteté Le Dalaï Lama.

                                                                                                    Je vous invite à découvrir « The Book of Joy » de Douglas Abrams.  Il s’agit en fait d’une conversation enrichissante et stimulante, étalée sur une semaine, entre deux Lauréats du Prix Nobel de la Paix.

L’un est le 14ème Dalaï Lama, le chef temporel et spirituel des Tibétains, qui vit actuellement en exil à Dharamsala, en Inde.

L’autre est son Excellence, l’Archevêque anglican émérite d’Afrique du Sud, Desmond Tutu, qui est connu non seulement pour son engagement dans la lutte contre l’apartheid mais aussi pour être un fervent défenseur des Droits de l’Homme et d’égalité entre tous les peuples en Afrique et dans le monde entier.  Ces deux hommes, issus de deux univers différents, transcendent leurs traditions pour nous livrer leurs expériences vécues.

The Book of Joy est une ode à la joie, un hymne à la vie.  Il est aussi un antidote aux vicissitudes de notre existence.

Nous trouverons dans cet ouvrage limpide, disponible en plusieurs langues, dont l’anglais et le français, des réponses à des questions qui nous taraudent sur les maux et les incertitudes de la vie.

Ultimately Joy is not something to learn, it is something to live.”

En effet, le livre débute avec des réponses sur la nature de la joie éternelle et la différence entre la joiejoy” et le bonheurhappiness”.  Nous découvrirons, au fil de notre lecture, les raisons pour lesquelles nous éprouvons avec peine certaines émotions.  Le Dalaï Lama et L’Archevêque Desmond Tutu qui n’ont pas été épargnés par les affres de la vie, nous apprendront également comment agir dans un monde en perpétuelle évolution où sévit la souffrance.

Ces deux hommes exceptionnels parleront aussi avec pertinence de l’origine de cette souffrance et expliqueront comment il est possible de la surmonter.  En prenant l’exemple du président Nelson Mandela, qui a connu vingt-sept années de prison et les pires humiliations, ils révéleront ainsi comment cette même souffrance peut rendre l’homme magnanime. 

En tant que chefs spirituels, ils nous éclaireront, bien entendu, sur la notion de la foi religieuse et mettront en lumière la manière dont cette foi inébranlable dissipe les doutes et apaise les tourments du croyant.  De même, ils nous affirmeront comment, grâce à la spiritualité, tout être humain peut découvrir en lui-même la force et la paix intérieures.

Dans les chapitres suivants, ces deux hommes de paix nous confieront ce que sont la véritable amitié et les valeurs sur lesquelles est fondée l’amitié authentique et réelle.  Ils révéleront aussi, toujours d’après leurs expériences vécues, comment notre mental peut influencer notre perception de la vie d’une manière positive ou négative.

En parcourant le livre, nous trouverons également d’autres réponses à des questions qui font partie intégrante de notre vie telles que l’empathie, l’humilité et le courage.

Et finalement, ces deux grands hommes s’entretiendront sur les quatre piliers de la joie qui sont la gratitude, la compassion, l’humour et surtout la générosité.  De ce fait, selon eux, ce n’est sûrement pas un hasard si chaque tradition religieuse prône la générosité!  L’Hindouisme et le Bouddhisme n’encouragent-ils pas le “dana” ?  L’Islam ne pratique-t-il pas le « zakat » ?  Le Judaïsme n’observe-t-il pas le “tzedakah” ?  Le Christianisme n’enseigne-t-il pas la « charité » ?

« We cannot hope to make the world a better, a happier place, if we do not also aspire for joy and happiness in our own lives. » –  L’Archevêque Desmond Tutu

Bonne Lecture!