Le leader du MMM, Paul Bérenger a avancé que « le MSM est un danger pour la démocratie » et que « tir pei dan lame MSM, enn priorite ». Dans son allocution lors d’un dîner de remerciements hier, vendredi 20 décembre, à Roches-Brunes au regard des dernières législatives, il a soutenu que tous les efforts seront de mise pour défaire le MSM ; « Mem si bizin Paul Bérenger ou Navin Ramgoolam retir zot dan lakours pou Premie minis ». Paul Bérenger a aussi profité de cette opportunité pour adresser une pensée spéciale à l’intention de Jayen Cuttaree, un an après sa disparition. Par ailleurs, il a tenu à exprimer sa solidarité envers la famille de Rohit Gobin après l’accident fatal à Wooton, qui selon lui « inn boulevers tou dimounn. Li inakseptab manier lapolis pe tret sa aksidan-la ».

Au chapitre des dernières élections générales, Paul Bérenger a remercié tous ceux qui se sont sacrifiés pour le parti, admettant « MMM inn gagn enn move kou pou sa eleksion-la. Mo trakase aster pou Moris, pei an danze kot li ete. MSM enn danze pou demokrasi. Avec bann nominasion apre eleksion, nou trouve ki kantite danzere ».

Par ailleurs, Deven Nagalingum, député de la circonscription No 19, a salué les activistes et partisans « pou zot sinserite, pou zot koudme. » Il devait ajouter : « Zot pann les zot aste, lane prosenn travay kontinie ». Pour sa part, Jenny Adebiro, candidate MMM battue lors des législatives du mois dernier, a remercié Paul Bérenger pour avoir placé sa confiance en elle « et la famille militante pour cette relation construite et l’accueil reçu ». Et de mettre en exergue : « Le travail continuera au delà de 2020. »