Le leader du Front Patriotique Rodriguais Écologique, Johnson Roussety, ancien chef-commissaire de l’Assemblée régionale, est poursuivi par la police pour une affaire qui remonte à avant les élections régionales de 2017. Il aurait fait l’objet d’une vérification de routine par la police dans les environs de La Ferme en février 2017 pendant la campagne électorale alors qu’il était au volant de sa voiture. Mais il aurait “failed to produce licence or update photocopy in actual size of same” et est donc poursuivi pour ce délit.

Depuis, l’affaire est régulièrement appelée en Cour. Sa dernière comparution remonte au 27 novembre. L’affaire avait été renvoyée pour le 20 janvier 2020. Mais hier, le principal concerné ne s’est pas présenté au tribunal. Le magistrat Daniel Dangeot a émis un “police to warn” et l’affaire a été encore une fois renvoyée pour le 19 mars. Et, selon nos informations, si Johnson Roussety ne se présente pas en cour à la date prescrite, un “warrant of arrest” sera émis contre lui par la cour.