Un bien mauvais exemple de la part d’un haut gradé de la police alors qu’en cette période de fin d’année, les Casernes centrales traquent les automobilistes qui conduisent en état d’ivresse.

Un Deputy Assistant Superintendent of Police (DASP), âgé de 28 ans et affecté au National Coast Guard (NCG), plus particulièrement sur le MCGS Barracuda, a été testé positif à l’alcootest hier lors d’un accident de la route dans la région de Rose-Belle. Le policier était au volant de sa Daihatsu blanche et se dirigeait vers Grand-Bassin.

Dans sa version des faits, il avance qu’il faisait « très attention » sur la route en roulant à moins de 50 km/h. Cependant, se sentant incommodé par les phares des véhicules qui roulaient en sens inverse, ce haut gradé soutient que « c’est la raison pour laquelle j’ai perdu le contrôle de mon véhicule » qui a terminé sa course dans un caniveau. Le DASP a fait comprendre à ses collègues de Rose-Belle qu’il avait freiné, mais sans succès. Même s’il n’a pas subi de blessures au cours de l’accident, sa voiture a cependant été endommagée. La police a dû la remorquer jusqu’au poste de police de la localité. Entre-temps, une équipe de l’Emergency Response Service a invité le policier à se soumettre à un test d’alcoolémie. Le jeune homme avait 67 microgrammes d’alcool dans le sang.

Le DASP, n’ayant pas cru ses collègues lorsque ces derniers lui ont annoncé le résultat, a alors soumis des échantillons de son urine et de son sang qui ont été scellés en sa présence. Les substances ont été envoyées pour analyse. Sur les instructions de l’ASP Surnam, le jeune homme a été placé en cellule de dégrisement pendant quelques heures. Il a informé les enquêteurs qu’il donnera des détails sur cet accident ultérieurement. Une équipe du Scene of Crime Office a déjà examiné son véhicule.

Le DASP avait rejoint la force policière en janvier 2010. Soulignons que d’après la Road Traffic Amendment Act, la limite autorisée du taux d’alcool pour la conduite est de 20 mg d’alcool dans 100 millilitres de sang ou 27 mg d’alcool dans 100 millilitres d’urine.