Le domicile du couple à Valetta, St Pierre

La police enquête sur le décès suspect de Meenakshi Pydigadu, âgée de 36 ans. Son compagnon Gervais Frivet, 63 ans, avait indiqué l’avoir enterré au cimetière St Martin, mais après avoir été interrogé par la CID de Moka il a indiqué l’avoir enterré dans la cour de son compagnon, à Valetta, St Pierre, faute de moyens financiers pour effectuer des funérailles.

N’ayant été informée du décès de sa fille qu’après les funérailles, la mère de la jeune femme a alerté la police. La quinquagénaire soupçonne un cas d’homicide dans cette affaire.

La police s’est rendue au domicile du couple pour interroger le compagnon de Meenakshi Pydigadu. Gervais Frivet a révélé qu’en effet sa compagne est décédée le 18 décembre et qu’un médecin aurait certifié son décès.

Par la suite, le pensionnaire a déclaré aux enquêteurs qu’il a entrepris d’enterrer sa compagne dans sa cour. Gervais Frivet a indiqué à la police le lieu où repose sa compagne. Rappelons que cette pratique est illégale.

Fait troublant dans cette affaire, l’aîné des deux enfants du couple a expliqué à la police que son père avait enterré sa mère au cimetière de Saint Martin. Ce qui ne correspond pas à la version du sexagénaire.

Gervais Frivet a été placé en détention provisoire le temps de l’enquête. L’exhumation du corps de Meenakshi Pydigadu devrait avoir lieu ce lundi.