Quelques centaines de personnes ont répondu samedi à Rose-Hill à l’appel de l’Association des Auteurs Compositeurs Mauritius (AACM) pour la marche contre le piratage. La présence de certaines personnalités n’est pas passée inaperçue. Jean-Jacques Arjoon, président de l’association, en a profité pour leur lancer un appel à soutenir la cause des artistes au Parlement.
Le samedi 23 juin était à la fois un moment de célébration et de revendications pour l’AACM. Malgré la pluie, de nombreuses personnes ont participé à la « marche artistique pacifique » visant à sensibiliser le public sur le piratage. Le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill Norbert Froget, qui apportait sa contribution à l’organisation de l’événement, était fidèle au rendez-vous, tout comme le chef inspecteur Hector Tuyau, figure incontournable de la lutte contre le piratage. Les Private Parliamentary Secretaries (PPS) Aurore Perraud et Thierry Henry ne sont pas passés inaperçus non plus avec leurs t-shirts bleus.
S’adressant à la foule réunie devant le Plaza, Jean-Jacques Arjoon, président de l’AACM, a tenu à rappeler le but des revendications. « Nou pa pe rod kas ar personn. Nou anvi zis rekonet nou kom enn travayer », a-t-il précisé. Dans le même esprit, la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP) a aussi marché en compagnie des artistes.
Jean-Jacques Arjoon n’a pas manqué d’attirer l’attention des parlementaires présents sur la nécessité d’une nouvelle loi sur le copyright. « Ena bann personalite ki inn mars avek nou, nou espere zot pou fight pou amenn Copyright Bill dan Parlement. » Un plus tôt le même jour, lors de la conférence de presse hebdomadaire du PMSD, Thierry Henry s’était justement exprimé sur l’importance d’un nouveau Copyright Bill. Norbert Froget a quant à lui tenu à rappeler que Beau-Bassin/Rose-Hill est la ville de l’art et de la culture. « Nous sommes toujours là pour vous soutenir. »
La manifestation s’est poursuivie avec un concert au Plaza. De nombreuses têtes d’affiche de la scène locale, dont Éric Triton, Bruno Raya, Blakkayo, Mario Justin et Nancy Dérougère, ont chanté pour le public venu les soutenir.