La fête Aadi est célébrée par les couples mariés de la communauté tamoule, qui consiste à échanger le cordon sacré qui retient les bijoux que porte lors de son mariage la femme à son cou. Un renouvellement qu’elle doit réaliser avec l’aide de son époux.
Cette une belle et séculaire tradition et la cérémonie religieuse doit être tenue, chaque année, lors du 4ème mois du calendrier tamoul. Cette célébration a eu lieu cette fois-ci, le mardi le 2 août. C’est aussi un jour d’affermissement des liens de fidélité et d’unité pour les couples.
Depuis quelques années, l’archaya Soodarajen Maistry, prêtre tamoul de Stanley, Rose-Hill, invite les couples de cette localité, pour un temps de prières, tôt le matin au temple et de poursuivre les rituels sur la plage d’Albion.
Au cours de la cérémonie, l’homme religieux a dit que pour les couples, il y a un verset dans le livre sacré de la religion tamoule, qui se lit ainsi: « L’amour est la pratique de la vertu de la vie conjugale, le devoir et la récompense de cette vie. »
L’officiant religieux a profité pour les rappeler aux couples l’harmonie de vivre en unité, leurs devoirs en tant que couple et aussi leurs responsabilités en tant que parents. Face à de nombreux problèmes sociaux que doivent faire face les jeunes, l’archaya Maistry a dit aux couples qu’ils doivent être des éducateurs, être des role models pour leurs enfants, qu’ils doivent assurer leur éducation spirituelle et leur transmettre les valeurs morales de la communauté tamoule.