« L’Amour est la pratique de la vertu de l’amour conjugal », c’est ce qu’a déclaré l’acharya Soodarajen Maistry du Mariamen Kovil de Stanley, à Rose-Hill, hier matin lors d’une cérémonie religieuse sur la plage publique d’Albion, à l’intention de couples de la communauté tamoule pour le renouvellement de « thali », geste symbolisant le renouvellement des voeux de fidélité. Après la cérémonie qui a duré une demi-heure, l’acharya s’est adressé aux couples et aux parents présents, en alternant entre tamil, français et kreol.
Le « thali » est une corde en coton qu’un nouveau marié doit nouer autour du cou de son épouse lors de la cérémonie religieuse du mariage. Ce renouvellement a un caractère très important selon le religieux, « car de nombreux couples font face à des difficultés et c’est à travers les ressources spirituelles qu’ils peuvent surmonter les obstacles ». C’est à cet effet que l’acharya prodigue des conseils aux couples, notamment sur l’importance de communication entre conjoints, lors de la préparation au mariage. « L’union entre un homme et une femme est un engagement avec des devoirs et il n’y a que la mort qui peut y mettre un terme ».
Préparer les jeunes à la vie en couple est un moyen des plus sûr pour éviter toute désillusion aux futurs mariés, selon l’acharya Maistry. C’est pour cela qu’il a invité ses coreligionnaires à suivre des cours de préparation au mariage. L’acharya a ensuite remercié ceux qui sont venus à cette cérémonie accompagnés de leurs enfants. « S’ils sont témoins de la pratique spirituelle, de l’amour et de l’entente qui règne entre leurs parents, cela la servira d’exemple dans leurs vies d’adultes ».