Depuis quelques jours, la Colline Candos se dégarnit. Après un premier défrichage le long de l’Avenue des Kiwis en avril dernier, décrié par les habitants de la localité, cette fois, c’est le long de l’Avenue des Hirondelles, en face de Hillcrest Avenue, que la colline est en cours de déboisement. Un défrichage qui inquiète les habitants de la région, aussi bien que les passants et automobilistes, qui craignent les risques d’érosion que cette déforestation entraînerait. Crainte accentuée avec les rumeurs circulant qu’un promoteur compte y ériger des appartements prochainement, ce qui pour d’aucuns, outre un eyesore sur la colline, risque d’amplifier les glissements de terrain.
Ceux qui empruntent l’avenue Hillcrest quotidiennement sont offusqués du spectacle qui s’offre désormais à leur vue. La verdoyante Colline Candos cède peu à peu place à un défrichage piteux. Des centaines d’arbres ont été abattus le long de la Colline pour faire place, selon les rumeurs, à un projet d’appartements en hauteur. Un projet qui, selon certaines sources, devait voir le jour il y a quelques années, mais qui n’aurait pas obtenu les permis nécessaires à l’époque. Avec le défrichage des arbres sur la colline, les rumeurs persistent à l’effet que le promoteur aurait finalement obtenu les autorisations nécessaires.
Cependant les voix s’élèvent déjà contre. Plusieurs habitants de la région montent au créneau pour dénoncer cet abattage d’arbres qui accentue les risques d’érosion et occasionnerait des glissements de terrain. Ils estiment de même que ces travaux sont un eyesore, la colline verdoyante ayant désormais perdue son cachet. De nombreuses questions taraudent les habitants du quartier qui s’interrogent sur la nécessité de ce défrichage. Ils se demandent également qui est le promoteur de ce projet et réclament que ceux qui ont entrepris ce défrichage mesurent le danger que cela représente pour eux.