La dernière édition de l’ABAX Forum organisée cette semaine à l’hôtel Voilà Bagatelle et animée par le Dr Gachao Kiuna, Chief Executive Officer (CEO) du TransCentury Group du Kenya, a été l’occasion de souligner l’importance de l’investissement dans les infrastructures en Afrique, notamment de l’investissement fait à partir de Maurice. M. Kiuna s’est appesanti sur l’investissement direct domestique qui, selon lui, est aussi crucial que l’investissement direct étranger (FDI) pour le continent.
Une communication d’ABAX Corporate Services indique qu’ils étaient environ une cinquantaine de professionnels du secteur financier à s’être déplacés pour assister à la présentation du CEO de TransCentury Group, société d’investissement kényane créée en 1997 et opérant dans 14 pays d’Afrique. TransCentury Group est un client d’ABAX Corporate Services, un des acteurs les plus en vue du secteur financier mauricien, en particulier du Global Business. Richard Arlove, CEO d’ABAX Corporate Services, devait observer que l’un des objectifs du forum est de mettre en avant l’expertise des clients d’ABAX, considérant que les chefs d’entreprise et les hauts cadres mauriciens peuvent grandement bénéficier de ce partage de connaissance. « Lancé en 2010, l’ABAX Forum est une aubaine pour les acteurs du secteur des services financiers ainsi que pour la communauté des affaires locale. À travers cette plateforme, il y a un partage d’idées, d’expérience et de vision par rapport aux tendances globales, à l’investissement et au commerce en Afrique et ailleurs », affirme Richard Arlove.
Axée sur le thème « Investing in Africa’s Infrastructure – The Kenyan Case Example », la présentation de Gachao Kiuna a permis à ce dernier de souligner d’emblée la nécessité d’avoir des partenaires de choix pour la croissance d’une entreprise. Se référant aux objectifs de développement fixés par les différents pays africains, M. Kiuna a trouvé qu’ils étaient ambitieux mais réalisables. Il a mis l’accent sur le rôle de l’investissement direct domestique dans la croissance économique. Le Domestic Direct Investment (DDI), a-t-il soutenu, est aussi important que le Foreign Direct Investment (FDI). « DDI is always a smarter capital », a-t-il ajouté. TransCentury Group est parmi les premiers groupes étrangers à avoir effectué avec succès une levée de fonds, à travers l’émission d’euro-obligations, sur la bourse mauricienne en prévision de ses investissements en Afrique.
Le CEO de TransCentury Group a fait ressortir qu’en Chine, sur 43 % des fonds d’investissement, seuls 3 % viennent de l’étranger, alors que 40 % sont issus du marché domestique. Citant l’exemple d’Aliko Dangote, considéré comme l’homme le plus riche en Afrique, M. Kiuna a fait ressortir qu’il a largement contribué à l’économie de son pays à travers le DDI. Il concède, cependant, qu’il y a encore à faire pour changer la mentalité des Africains et les amener à saisir les opportunités qui leur sont offertes au niveau continental.
Pour Gachao Kiuna, Maurice « est un acteur important dans l’avancement de l’Afrique » et l’une des forces du pays est la solidité de son secteur financier. Il s’est attardé sur les projets de sa société concernant le développement des infrastructures, le support énergétique et l’ingénierie.