La Banque de Maurice (BoM) accueillera, du 19 au 23 août prochains à l’hôtel Maritim, Balaclava, la 37e réunion de l’Association des Banques Centrales Africaines (ABCA).
Le gouverneur de la BoM, Manou Bheenick, occupe actuellement la vice-présidence de l’ABCA, la présidence étant assurée par le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohammed Laksaci. L’ABCA regroupe à ce jour des banques centrales de 40 États membres.
Selon le site web de l’ABCA, l’idée de créer une telle association avait été évoquée pour la première fois en mai 1963 lors de la conférence des chefs d’État et de gouvernement africains tenue à Addis Abeba, en Éthiopie. Les dirigeants africains avaient alors approuvé à l’unanimité la mise sur pied d’un comité économique préparatoire pour l’étude d’une série de questions monétaires et financières, en collaboration avec les gouvernements et après consultation de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).
La première réunion des gouverneurs de l’ABCA a eu lieu à Addis Abeba en février 1965, pour examiner un mécanisme de coopération et ses organes correspondants. À cette même réunion, il fut décidé de créer des comités sous-régionaux composés de membres de l’association ou de leurs représentants.
Outre un conseil des gouverneurs (organe directeur dont sont membres tous les gouverneurs des banques centrales africaines) et un bureau (composé du président et du vice-président de l’ABCA et des présidents des comités sous-régionaux), cinq comités sous-régionaux ont été constitués.
Le secrétariat de l’association se trouve au siège de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, à Dakar, Sénégal.