Kenny Monvoisin (25 ans) a été retrouvé samedi après-midi inconscient et portant de graves brûlures sur le corps dans l’enceinte de la sous-station du Central Electricity Board de Vallée-des-Prêtres. Cet habitant de Roches-Bois, fiché à la police, a été admis à l’Intensive Care Unit du Princess Margaret Orthopaedic Centre où son état inspire des inquiétudes vu qu’il a pris une décharge électrique de 6 600 volts en tentant de sectionner et de voler des câbles électriques.
Aux côtés du suspect se trouvait un sac contenant un téléphone cellulaire et l’attirail du « parfait voleur de câbles optiques et électriques ». La police d’Abercrombie a ouvert une enquête sur les circonstances de ce cas d’électrocution dans l’enceinte d’une sous-station du CEB interdite d’accès au public et de déterminer si le suspect se trouvait en compagnie d’autres complices dans cette tentative de cambriolage.
Les limiers de la CID de Port-Louis tentent aussi de retrouver des indices susceptibles de situer le rôle du dénommé Kenny Monvoisin dans le récent cas de vol de câbles optiques appartenant à Mauritius Telecom. En fin de semaine dernière, quelque 12 000 abonnés de Mauritius Telecom, habitant de le Nord de la capitale et des régions jusqu’à Pamplemousses, ont été privés de connexions de téléphone et d’internet car des câbles avaient été sectionnés et volés.
Durant le week-end, la police misait sur la version des faits de la victime pour élucider les circonstances de cette électrocution même si les chances étaient minimes. Mais à la mi-journée, des informations indiquaient que le suspect aurait succombé à ses graves brûlures.
Le nombre de cas de vol de câbles continue à augmenter. Pendant le week-end, trois autres cas ont été enregistrés. Le Mauritius Telecom a été une nouvelle fois victime avec plus de 350 mètres de câbles en cuivre volés le long de la route Royale à Mont-Piton. Le vol a été rapporté samedi après-midi par un technicien lors d’une tournée d’inspection à la suite de problèmes de connexion rapportés par les abonnés de la région.
Le chantier de construction de Bagatelle Mall le long de la Nationale a été de nouveau visité durant le week-end. L’un des deux voleurs de câbles – un aide chauffeur de 18 ans et habitant Trèfles – a été appréhendé par la police avertie de la présence des suspects sur cet important site de construction. Le complice a pu prendre la fuite pour éviter une arrestation, qui devait intervenir d’un moment à l’autre en ce début de semaine. Un sac en raphia contenant des câbles volés a été récupéré par les policiers.
Le troisième cas de cambriolage a été commis, toujours pendant le week-end, dans une importante imprimerie de Plaine-Lauzun. Des câbles électriques d’une valeur de Rs 275 000 ont été emportés par des suspects, qui ont mis hors état de nuire le système d’alarme opérationnel dans l’enceinte de l’imprimerie.