Le père Joseph Marie Moctee a été reconnu coupable de trois accusations d’abus sexuel sur mineur en Cour intermédiaire. Les plaidoiries avant la sentence seront énoncées vendredi prochain par Me Rex Stephen. C’est ce qu’a fait comprendre l’homme de loi de l’homme religieux, lors de sa dernière comparution en cour la semaine dernière.

Le père Moctee avait été arrêté le 14 juillet 2015 dans le cadre de cette affaire. L’adolescent avait porté plainte à la police, avançant que le père Moctee l’avait invité, avec un ami, pour passer la nuit ensemble à la cure de Sainte-Anne, à Chamarel. Selon la plainte de l’adolescent, un enfant de chœur, il se trouvait devant son ordinateur, allongé sur un matelas, lorsque le prêtre l’aurait rejoint en se glissant sous la couette avec lui. L’homme religieux avait alors commencé à le caresser.

L’adolescent avait toutefois pu repousser les avances du prêtre, mais était traumatisé par les événements. Ce n’est qu’un mois après qu’il avait décidé de tout révéler à ses proches. La poursuite, représentée par Me Nithiraj Bissnathsing, avait insisté sur le fait que le témoignage de la victime, un adolescent de 15 ans, est « crédible » et que cette dernière avait été traumatisée à la suite des événements. L’adolescent avait témoigné via visioconférence lors du procès.