À hier matin, les deux autres suspects dénoncés, des habitants de Montagne-Longue, n’avaient pas encore été arrêtés par la police
L’enquête policière initiée sur les allégations d’abus sexuels sur une adolescente de 13 ans a amorcé, hier matin, un nouveau tournant avec le début de l’interrogatoire des trois premiers suspects appréhendés. Ces habitants du village de Poudre D’or ont nié catégoriquement avoir eu des rapports intimes avec cette mineure depuis le début de 2013 avec son silence acheté avec de l’argent, des cadeaux et même des sucreries. Entre-temps, les deux autres suspects dénoncés dans cette affaire de moeurs, deux jeunes de Montagne-Blanche, courent toujours.
Les recoupements d’informations de Week-End tendent à confirmer que les prévenus Jason Lacruche, Emmanuel Brasse et Louis John Philippe Ladouceur, âgés dans la vingtaine et habitant Poudre D’or, ont rejeté toute implication dans cette affaire d’abus sexuels allégués, lors du début de leurs interrogatoires, hier matin. Les jeunes hommes devaient faire comprendre qu’ils connaissent simplement l’adolescente comme étant « enn tifi ress dan lendrwa », sans plus. Après cette étape de l’enquête, en présence de leurs hommes de loi respectifs, les trois individus, qui ont été inculpés provisoirement de « causing child to be sexually abused » devant le tribunal, cette semaine, ont été reconduits en cellule policière jusqu’à nouvel ordre.
D’autre part, en fin de matinée d’hier, les deux autres individus – qui feraient partie des cinq jeunes hommes qui auraient abusé sexuellement de adolescente sur la plage publique de Poudre D’Or ou encore dans d’autres lieux de ce village du Nord, depuis le début de l’année dernière – n’avaient toujours pas été arrêtés. Une opération policière à cet effet était prévue tôt hier matin mais tout semble indiquer que celle-ci n’a pas débouché sur des arrestations. Les sources approchées indiquent que les éléments du poste de police de Montagne-Longue, soit celui où les deux suspects habitent, ont été sollicités pour appréhender les deux individus.
À ce stade de l’enquête, les suspects Jason Lacruche, Emmanuel Brasse et Louis John Philippe Ladouceur ont déjà participé à une parade où ils ont été identifiés positivement par la présumée victime et ont également été examinés par un médecin de la police. L’adolescente a aussi subi un examen du genre après ses dénonciations mardi après-midi au poste de police de Poudre D’or en présence d’une Family Welfare and Protection Officer. L’enquête se poursuit sous la responsabilité de l’inspecteur Chacoory et sous la supervision de l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye.