Mettre en relief la créativité. Telle était la démarche de l’Association of Communication Agencies (ACA) à travers l’ACA Design Festival, qui s’est tenu hier à l’hôtel Sofitel et qui avait comme slogan “Design is good for business”. Démontrer l’importance du design et sa valeur ajoutée a été le principal thème abordé lors de ce festival, permettant à tout un chacun de constater la portée de ce métier, tout en regroupant les spécialistes du marketing et de la communication. L’événement a vu la participation du Sud-Africain Ravi Naidoo, fondateur et directeur du festival panafricain Design Indaba, et qui officiait à l’occasion comme maître de cérémonie.
À travers l’ACA Design Festival, les promoteurs ont voulu démontrer que le design fait partie intégrante de la stratégie de chaque entreprise du fait qu’il renforce l’identité et l’intégrité de la marque. L’ACA a choisi de placer cet événement sous le signe de la célébration de la créativité, tout en souhaitant positionner le design comme une valeur ajoutée. Le festival, qui se tient au Sofitel, vise à rassembler la jeune communauté du design graphique pour créer de nouvelles synergies et offrir une plateforme collaborative à ceux évoluant dans le domaine de la conception.
Le président de l’ACA, Vino Sookloll, est d’avis que le design arbore « une importance capitale » et que « Maurice est arrivée à un carrefour ». Pour lui, avec tout le développement enclenché à Maurice et l’arrivée du métro, « le paysage de notre île va changer et le design sera au centre de ce développement ». Il poursuit : « Le design peut venir aider dans le social. Il faut juste trouver un élément déclencheur en sachant que Maurice a des cloisonnements dans tous les sens. Malgré tout, il faut mettre sur pied une plateforme et emmener le design comme outil pour créer les solutions de demain. »
Le Sud-africain Ravi Naidoo, connu pour avoir construit des maisons avec des sacs de sable pour les défavorisés de Cape Town, estime que le design est un outil important pour redessiner le monde. « Design is a wonderful tool kit for society at large. On a tendance à célébrer le design comme un élément de créativité alors que le design pourrait mettre en relief notre vie si on l’utilisait pour aider les personnes défavorisées. Il faut emmener le design dans les rues, l’impliquer dans les projets, l’utiliser pour les maisons… Design gives you an agency, a facility, a skill that we need in the public domain and a making capacity », est-il d’avis.
Ce soir au Sofitel aura lieu l’Award Night, qui regroupe six catégories (“branding”, “communication design”, “digital design”, “brand environment design”, “packaging design” et “craft in design”). Ce qui constituera une aubaine pour les participants désirant mettre en valeur leurs talents et leur expertise, leur permettant de comparer leur travail à celui d’autres designers locaux. Le meilleur travail de conception dans chaque catégorie sera récompensé.
Le jury international aura un accès direct à la plateforme en ligne (www.acadesignfestival.mu) créée spécialement dans le cadre de ce festival de design pour évaluer les différentes propositions qui seront reçues. Le vote se fera ainsi en toute transparence et de manière totalement indépendante. Le jury est composé de cinq speakers, experts du monde de la communication, soit : Ravi Naidoo, fondateur et directeur général d’Interactive Africa, Hugo Timm, cofondateur du studio britannique Julia, Anthony Lopez, de l’agence Lopez Design, basée en Inde, Jesper von Wieding, Strategic Creative Director de Pearlfisher, agence de design danoise, et enfin Robyn Campbell, directrice générale de la branche Hellocomputer du Cap, en Afrique du Sud.