La Platform Pou Sov Nou Laplaz intensifie ses actions. Après Trou-aux-Biches et Flic-en-Flac, elle espère regrouper les habitants de Bain-Boeuf, de Cap-Malheureux et de Pereybère dans sa lutte contre l’accaparement des plages publiques par des particuliers. Un rassemblement en ce sens se tiendra demain sur la plage publique de Pereybère à partir de 10 h 30.
Les forces vives regroupées au sein de cette plateforme disent ne pas comprendre la dilapidation des terres au profit des proches de certains partis politiques. De plus, elles déplorent le manque de transparence autour de l’octroi de permis et l’avancée de certains projets commerciaux. Ces activistes, écologistes, travailleurs sociaux, entre autres, estiment que les plages publiques doivent avant tout rester « publiques et non pas se transformer en projets commerciaux », afin que cet espace utilisé par les pique-niqueurs ne s’amenuise.
Ainsi, la Platform Pou Sov Nou Laplaz espère alerter l’opinion publique à travers une série de meetings de dénonciations sur les plages de l’île.
À Bain Boeuf, c’est la conversion d’anciennes toilettes publiques en un espace commercial qui est pointé du doigt. À Pereybère, la présence de transats agace bon nombre d’habitants de cette partie de l’île. « Nous profitons de nos week-ends pour passer des journées en famille mais avec la présence de transats et d’activités touristiques sur cette plage, nous devons gérer le peu d’espace qui nous reste, tentant tant bien que mal de ne pas déranger nos voisins pique-niqueurs », explique un habitant. Pour lui, cette situation est inacceptable car « toutes les plus belles plages du Nord sont visiblement réduites et les Mauriciens n’y ont plus leur place. »
C’est un cri d’amertume que poussent les habitants devant la détérioration des plages publiques depuis une dizaine d’années. « Ne pli res nanyen », s’indigne Vivian, habitant de Cap-Malheureux.
Ainsi, afin d’alerter l’opinion publique, les membres de la Plateforme et l’Observatoire de la démocratie ont prévu une marche dimanche en direction de Pereybère où un meeting se tiendra.