Aboutir à une solution qui mènerait à une “win-win situation” à la fois pour Emirates Airlines, Air Mauritius et le gouvernement mauricien. C’est dans cette optique que le Premier ministre suppléant, Showkutally Soodhun, a reçu deux dirigeants du leader mondial de l’aviation hier.
Depuis quelque temps, il est estimé que le transporteur national souffre de la présence d’Emirates Airlines. Toujours est-il que cette compagnie a été autorisée à opérer des vols additionnels pendant la période de pointe, soit du 27 décembre 2015 au 23 janvier 2016. Emirates Airlines opère à ce jour deux vols quotidiens entre Dubaï et Maurice. La compagnie emploie également 286 Mauriciens dans ses différents services. Hier, lors de la rencontre avec Showkutally Soodhun, Orhan Abbas, vice-président des opérations commerciales d’Emirates Airlines, a remercié le gouvernement mauricien pour les bonnes relations. « Emirates souhaite amener plus de touristes à Maurice. C’est dans cette optique que nous avons fait une demande pour des vols additionnels en décembre et en janvier. Nous sommes également en présence de certaines propositions du gouvernement mauricien que nous transmettrons à Dubaï ».
De son côté, Showkutally Soodhun a précisé que le but de cette rencontre était de dissiper les malentendus entre Air Mauritius et Emirates Airlines. « Nous devons protéger les intérêts d’Air Mauritius pour sa survie. Dans ce contexte, il nous faut une politique d’accès aérien qui n’affecterait pas la compagnie nationale. La solution est que Emirates Airlines, Air Mauritius et le gouvernement mauricien se retrouvent dans une win-win situation ».
Le Premier ministre suppléant a ainsi demandé l’assistance technique de la compagnie dubaïote pour Air Mauritius. « Emirates apportera son soutien pour aider Air Mauritius à sortir de la crise ». Il a également émis le souhait que Emirates Airlines recrute plus de Mauriciens, particulièrement des pilotes. « Je fais une humble requête pour nos pilotes locaux qui n’arrivent pas à trouver du travail ».
Par ailleurs, Showkutally Soodhun a remercié Emirates Airlines pour sa collaboration concernant le voyage des hadjees. « Même au dernier moment, nous avons pu avoir 112 places supplémentaires. La compagnie apportera également sa collaboration pour le retour des pèlerins dans les meilleurs délais. Des démarches sont aussi entreprises pour ramener les bagages de ceux toujours portés manquants ».