Vimal Jhoomuck, un barman de 34 ans, avait écopé de quatre mois de prison en Cour intermédiaire pour homicide involontaire par imprudence. Il a été tenu responsable de la mort de trois personnes lors d’un accident de la route survenu le 14 janvier 2013 à Bras-d’Eau. Ces personnes se trouvaient dans le 4×2 que conduisait l’accusé.

Le véhicule, qui comptait sept passagers, avait fait une sortie de route, qui s’est avérée fatale. Les autres passagers s’en sont sortis avec des blessures. En cour, le barman devait écoper de quatre mois de prison pour homicide involontaire par imprudence. Il a écopé de trois mois de prison pour n’avoir pas rapporté l’accident à la police. Il s’était rendu au poste de police après quelques jours. Il avait plaidé coupable de ne pas avoir rapporté l’accident, mais non coupable sous les deux autres accusations portées contre lui.

Dans son verdict, la magistrate Darshana Gayan l’avait reconnu coupable sous les trois accusations. Cependant, la cour avait suspendu la peine d’emprisonnement infligée à l’accusé, envisageant qu’il fasse des travaux d’intérêt général à la place. Un rapport social sur lui a ainsi été effectué et il a été conclu qu’il est apte à faire des travaux communautaires. Il devra ainsi effectuer 100 heures de travaux au centre communautaire de Rivière-du-Rempart. Vimal Jhoomuck se présentera de nouveau en cour le 12 juillet prochain. Lors de ce drame survenu à Bras-d’Eau en janvier 2013, Varun Arrah (19 ans), Tabar Kumar Hurry (22 ans) et Niti Chethak (34 ans) avaient perdu la vie. Les quatre autres passagers avaient été grièvement blessés