Yannick Stéphane Dumazel, âgé de 24 ans, a connu une fin atroce dimanche après-midi sur la route principale à Bambous

Le conducteur impliqué dans la collision mortelle avec le motocycliste Yannick Stéphane Dumazel, dimanche après-midi, s’est rendu à la police de Bambous hier, lundi 19 novembre.

Cet homme d’une trentaine d’années a déclaré à la police qu’il a pris peur après l’accident et qu’il s’est enfui. Il sera traduit devant le tribunal de Bambous, accompagné de son avocat, ce mardi 20 novembre, sous une charge provisoire d’homicide involontaire. Il a déclaré ignorer que la victime avait rendu l’âme sous ses roues.

Yannick Stéphane Dumazel, 24 ans, se dirigeait vers Petite-Rivière après avoir déposé un proche à Bambous quand un poids lourd l’a balayé et l’a traîné sur environ 200 mètres, dimanche après-midi sur la route principale de Bambous. L’impact a été d’une rare violence et le jeune homme s’est retrouvé coincé avec son engin sous les roues. En notant ce qui venait de se produire, le chauffeur et l’aide chauffeur avaient pris la fuite.

Des automobilistes ont tenté de secourir Yannick Stéphane Dumazel, mais ils ne pouvaient l’extirper. Il a fallu qu’un tracteur soulève le camion pour que la police puisse déplacer la victime. Cet exercice a pris plus d’une trentaine de minutes alors que Yannick Dumazel se vidait de son sang. Une équipe du Samu l’a transporté d’urgence à l’hôpital Victoria, où un médecin devait confirmer son décès.