Adam Agib Cadinouche n’avait que 21 ans lorsqu’au volant d’une voiture, il a fauché la jeune Elizabeth Marie Pigeot, 15 ans, le 29 octobre 2009 à Grand-Baie. Il a été condamné lundi à six mois de prison par le magistrat Vinod Appadoo. De plus, son permis de conduire a été annulé et il est disqualifié d’en avoir un pendant une période de deux ans. Il aura, en outre, à payer une amende de Rs 10 000.
Adam Agib Cadinouche avait été poursuivi, comme indiqué dans l’acte d’accusation logé contre lui : Charges : Count 1: Driving Motor Vehicle with alcohol concentration above prescribed limit. In breach of sections 2, 123 F (1) (a) and 52 of the Road Traffic Act ; Count 2: Involuntary Homicide by Imprudence. In breach of section 239 (1) of the Criminal Code, coupled with sections 52 and 133 of the Road Traffic Act, and Count 3: Culpable omission. In breach of section 39 A (2) of the Criminal Code. Il avait plaidé coupable aux trois accusations.
Dans sa sentence, le magistrat rappelle que l’accusé a déclaré qu’il devait se rendre en Suisse pour ses études tertiaires mais qu’il n’a pu le faire en raison du procès. Le jeune homme avait également produit un certificat médical établissant qu’il avait subi un choc et qu’il a dû subir un traitement.
Le magistrat a également évoqué le fait qu’Adam Cadinouche a suivi des cours à Maurice en attendant de pouvoir quitter le pays pour des études tertiaires. De plus, il a indiqué qu’il habite toujours sous le toit parental.
Lors de son contre-interrogatoire, l’accusé a admis avoir bu avant de prendre la route, sur laquelle, outre la victime, il a fauché également trois autres personnes. Il a pris la fuite aussitôt qu’il a vu des gens venir.
« Accused had taken alcoholic drinks ; he was drunk and has driven despite being drunk. He has knocked against a young girl who has lost her life ; besides knocking with three other persons. After the accident accused has failed to give assistance to the victims of his accident and one of the victims has passed away. Accused went to his place at Beau Bassin and then to Beau Bassin Police station where he was referred to Grand Bay Police station. There is clear evidence that accused has acted in contrary to the absolute duty of a prudent driver. The end result is that a young girl died as a result of the imprudence of accused which was aggravated by his state of drunkenness and his failure to provide assistance to his victim », affirme le magistrat pour résumer ce qui s’est produit le 29 octobre 2009.
Le magistrat cite les dispositions de la loi concernant la troisième charge : « Quiconque, s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ni pour les tiers, il pouvait lui porter, soit par son action personnelle soit en provoquant un secours. »
La loi, pour la deuxième accusation, prévoit une peine de prison et une amende ne dépassant pas Rs 150 000. Se référant à un jugement antérieur, où il est dit qu’il n’y a pas de peine de prison pour l’auteur d’un premier délit, il y a quand même dans le cas présent des circonstances aggravantes, notamment l’état d’ébriété, plus d’une personne a été fauchée sur la route et l’absence d’aide aux victimes. À la place, l’accusé a préféré se rendre à la police de Beau-Bassin. Il y a également le fait qu’il a été puni quatre fois précédemment pour entrave au code de la route.
« The gross imprudence of accused and his conduct call for severity in sentencing. The appropriate signal has to be sent to drivers who fail to adopt the required standard of care of a prudent driver which results into the death of other innocent road users. This court also has the power for cancellation, disqualification and endorsement of the driving licence of the accused », a conclu le magistrat, avant de prononcer la sentence.